Aller au contenu principal

Le maillage territorial et les dossiers locaux,au menu de la collation syndicale de la FDSEA 50

Mardi 30 juillet, les adhérents des cantons de Bricquebec et Valognes se sont réunis autour d'une collation syndicale à Rauville-la-Bigot sur la ferme de Frédéric et Stéphane Revel afin d'échanger sur l'actualité syndicale.

© FDSEA 50

lll Une douzaine d'adhérents étaient présents et accompagnés de Sébastien Amand, président de la FDSEA 50. Une fois les différents enjeux exposés, chacun a pu exprimer son ressenti et ses inquiétudes.
Les adhérents ont mis en avant les problématiques de terrain qu'ils rencontrent comme les pressions foncières exercées par des tiers sur certains secteurs pour boiser ou urbaniser des parcelles agricoles. Les agriculteurs demandent que les prix du foncier soient régulés. Ceux-ci précisent également que le prix des locations ne fait pas exception à ces pressions et qu'il serait peut-être intéressant de travailler sur une évolution possible sur ce sujet.
Sébastien Amand expose le travail mis en place par la FNSEA afin d'établir un diagnostic sur le réseau actuel et ce qu'il sera dans les années à venir, et la recherche de moyens leviers pour
garder un réseau dynamique et engagé.
Les adhérents s'inquiètent également de la chute démographique des exploitants dans le secteur agricole et des difficultés qu'ils rencontrent sur le recrutement de personnel qualifié.
Suite à ces échanges fructueux, il a été constaté que la majorité des problèmes évoqués sont identiques et rejoignent les difficultés nationales vécues par tous les agriculteurs français. La liste est longue et non exhaustive et l'on se demande à quel moment les pouvoirs publics vont réagir. Pour pouvoir combattre, il faut être à armes égales.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

JA 61
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs est en place
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs de l’Orne est en place depuis mardi 19 avril 2022, pour la mandature 2022-2024. L’…
De 50 t à 0 t de tourteau de colza
Il fut un temps où Damien Odienne achetait 50 tonnes de tourteau de colza par an pour compléter la ration de ses laitières et…
fromage AOP Normandie - Livarot
Fromage AOP de Normandie : il faut sauver le colonel
Depuis quelques années, le livarot peine à séduire les consommateurs. La production du fromage aux cinq laîches ne cesse de…
Région politique agricole
La Région Normandie dévoile sa politique agricole 2023-2027
Les élus prévoient un programme co-construit avec la profession, simplifié, d’un montant de 60 millions d’euros par an. Les…
Agrial, ferme grandeur nature
Agrial lance sa Ferme grandeur nature en juin
La coopérative agricole Agrial a décidé d’ouvrir les portes de deux fermes adhérentes lors d’un nouvel événement intitulé : Ferme…
« Dès que j’ai le dos tourné, les corbeaux reviennent »
Du Perche au bocage, en passant par la plaine, les corbeaux ravagent les parcelles de maïs. Si la DDT accorde le droit de les…
Publicité