Aller au contenu principal

Le maillage territorial et les dossiers locaux,au menu de la collation syndicale de la FDSEA 50

Mardi 30 juillet, les adhérents des cantons de Bricquebec et Valognes se sont réunis autour d'une collation syndicale à Rauville-la-Bigot sur la ferme de Frédéric et Stéphane Revel afin d'échanger sur l'actualité syndicale.

© FDSEA 50

lll Une douzaine d'adhérents étaient présents et accompagnés de Sébastien Amand, président de la FDSEA 50. Une fois les différents enjeux exposés, chacun a pu exprimer son ressenti et ses inquiétudes.
Les adhérents ont mis en avant les problématiques de terrain qu'ils rencontrent comme les pressions foncières exercées par des tiers sur certains secteurs pour boiser ou urbaniser des parcelles agricoles. Les agriculteurs demandent que les prix du foncier soient régulés. Ceux-ci précisent également que le prix des locations ne fait pas exception à ces pressions et qu'il serait peut-être intéressant de travailler sur une évolution possible sur ce sujet.
Sébastien Amand expose le travail mis en place par la FNSEA afin d'établir un diagnostic sur le réseau actuel et ce qu'il sera dans les années à venir, et la recherche de moyens leviers pour
garder un réseau dynamique et engagé.
Les adhérents s'inquiètent également de la chute démographique des exploitants dans le secteur agricole et des difficultés qu'ils rencontrent sur le recrutement de personnel qualifié.
Suite à ces échanges fructueux, il a été constaté que la majorité des problèmes évoqués sont identiques et rejoignent les difficultés nationales vécues par tous les agriculteurs français. La liste est longue et non exhaustive et l'on se demande à quel moment les pouvoirs publics vont réagir. Pour pouvoir combattre, il faut être à armes égales.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Philippe Leprince, directeur de l’OP Bovins d’Agrial : « Transformer la décapitalisation en atout »
En octobre 2022, l’OP Bovins d’Agrial a organisé sa « Journée puissance viande » dans le pays du granit, à Saint-Michel-de-…
Publicité