Aller au contenu principal

Le marché des tracteurs en hausse de 7,5 %

© DRF

38 190 tracteurs agricoles neufs, toutes catégories confondues, ont été immatriculés au cours de l'année 2017. Le marché affiche une hausse de 7,5% par rapport à 2016 et dépasse les volumes immatriculés depuis 3 ans, sur un marché des agroéquipements en contraction.
A noter que ces résultats sont tirés par un pic d'immatriculations en décembre 2017, anticipant l'échéance du 1er janvier 2018 du règlement européen 167/2013, également appelé « Mother Régulation ». En effet, à cette date, l'ensemble des tracteurs neufs mis sur le marché doivent
répondre aux exigences du règlement, quelle que soit la date d'homologation du modèle.
Le seul mois de décembre a ainsi représenté 27 % des immatriculations de l'année (contre 14 % en 2016) et sont en hausse de 57 % par rapport à décembre 2016 [1].

Des réalités différentes selon les marchés
Hors tracteurs espaces verts qui bondissent de + 82,4 %, les immatriculations sont en baisse de 2,7 % au global :
- les tracteurs standards sont stables autour de 22 500 unités,
- les tracteurs vignes et vergers baissent de 5,3 % sous la barre des 4 000 machines neuves
-  et les chargeurs télescopiques reculent de 14,6 % après un pic en 2016.
(1) Les tracteurs mis sur le marché à partir de 2018 devront être en conformité avec les nouvelles exigences de réception de ce règlement. Seul un volume de 10% des modèles de tracteurs vendus au cours des 2 dernières années pourra être commercialisé, dès lors que le constructeur a fait valoir sa demande de dérogation auprès du ministère des Transports avant le 31 décembre 2017.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

moisson 2021
La qualité des blés se dégrade avec la pluie
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Publicité