Aller au contenu principal

Le marché des tracteurs en hausse de 7,5 %

© DRF

38 190 tracteurs agricoles neufs, toutes catégories confondues, ont été immatriculés au cours de l'année 2017. Le marché affiche une hausse de 7,5% par rapport à 2016 et dépasse les volumes immatriculés depuis 3 ans, sur un marché des agroéquipements en contraction.
A noter que ces résultats sont tirés par un pic d'immatriculations en décembre 2017, anticipant l'échéance du 1er janvier 2018 du règlement européen 167/2013, également appelé « Mother Régulation ». En effet, à cette date, l'ensemble des tracteurs neufs mis sur le marché doivent
répondre aux exigences du règlement, quelle que soit la date d'homologation du modèle.
Le seul mois de décembre a ainsi représenté 27 % des immatriculations de l'année (contre 14 % en 2016) et sont en hausse de 57 % par rapport à décembre 2016 [1].

Des réalités différentes selon les marchés
Hors tracteurs espaces verts qui bondissent de + 82,4 %, les immatriculations sont en baisse de 2,7 % au global :
- les tracteurs standards sont stables autour de 22 500 unités,
- les tracteurs vignes et vergers baissent de 5,3 % sous la barre des 4 000 machines neuves
-  et les chargeurs télescopiques reculent de 14,6 % après un pic en 2016.
(1) Les tracteurs mis sur le marché à partir de 2018 devront être en conformité avec les nouvelles exigences de réception de ce règlement. Seul un volume de 10% des modèles de tracteurs vendus au cours des 2 dernières années pourra être commercialisé, dès lors que le constructeur a fait valoir sa demande de dérogation auprès du ministère des Transports avant le 31 décembre 2017.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

TUBERCULOSE BOVINE
Tuberculose bovine : quatre cas confirmés dans le Calvados
Le Groupement de défense sanitaire confirme, ce mardi 23 février 2020, la détection de quatre cas de tuberculose bovine. Plus de…
Un liniculteur utopiste
Depuis 2017, l’association Lin et Chanvre bio (LCBio) déploie des essais de chanvre en Normandie. Un des objectifs est de créer…
Graindorge, bâtiments de la future fromagerie
Graindorge mise sur le camembert AOP fermier et bio
La fromagerie Le Clos de Beaumoncel est en cours de finalisation à Camembert (61). Fruit d’un partenariat entre E. Graindorge et…
ETA GIFFARD - EPANDAGE
Terra Variant 585 cherche hectares où s’épandre
À l’automne, Denis Giffard, entrepreneur de travaux agricoles à Tournebu (14), a troqué l’une de ses arracheuses intégrales à…
ORNE - CERTIFICATION HVE
HVE : le label met un pied dans l’Orne
La Chambre d’agriculture de Normandie a invité les agriculteurs à s’informer sur le label HVE au cours de trois réunions dans l’…
Le GDS 14 élit son nouveau président
Lors de son assemblée générale, le Groupement départemental sanitaire du Calvados a renouvelé son bureau. Alain Legentil,…
Publicité