Aller au contenu principal

Le marché des tracteurs en hausse de 7,5 %

© DRF

38 190 tracteurs agricoles neufs, toutes catégories confondues, ont été immatriculés au cours de l'année 2017. Le marché affiche une hausse de 7,5% par rapport à 2016 et dépasse les volumes immatriculés depuis 3 ans, sur un marché des agroéquipements en contraction.
A noter que ces résultats sont tirés par un pic d'immatriculations en décembre 2017, anticipant l'échéance du 1er janvier 2018 du règlement européen 167/2013, également appelé « Mother Régulation ». En effet, à cette date, l'ensemble des tracteurs neufs mis sur le marché doivent
répondre aux exigences du règlement, quelle que soit la date d'homologation du modèle.
Le seul mois de décembre a ainsi représenté 27 % des immatriculations de l'année (contre 14 % en 2016) et sont en hausse de 57 % par rapport à décembre 2016 [1].

Des réalités différentes selon les marchés
Hors tracteurs espaces verts qui bondissent de + 82,4 %, les immatriculations sont en baisse de 2,7 % au global :
- les tracteurs standards sont stables autour de 22 500 unités,
- les tracteurs vignes et vergers baissent de 5,3 % sous la barre des 4 000 machines neuves
-  et les chargeurs télescopiques reculent de 14,6 % après un pic en 2016.
(1) Les tracteurs mis sur le marché à partir de 2018 devront être en conformité avec les nouvelles exigences de réception de ce règlement. Seul un volume de 10% des modèles de tracteurs vendus au cours des 2 dernières années pourra être commercialisé, dès lors que le constructeur a fait valoir sa demande de dérogation auprès du ministère des Transports avant le 31 décembre 2017.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
Hervé Morin veut régionaliser l'accès à l'agrivoltaïsme
Après avoir tapé du poing sur la table sur la "méthanisation", Hervé Morin remet le couvert sur "l'agrivoltaïsme". La Région…
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département.
L'association L214 s'infiltre dans une ferme ornaise
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département. Une action dénoncée par la…
Publicité