Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Cija
Le photovoltaïque, cela fonctionne comment ?

Les jeunes agriculteurs Cija du Pays d’Ouche ont convié la société Nord Distribution Solaire pour faire le point sur l’énergie solaire

La production d’électricité grâce à l’énergie solaire est devenue l’énergie renouvelable la plus simple et la plus rentable.
La production d’électricité grâce à l’énergie solaire est devenue l’énergie renouvelable la plus simple et la plus rentable.
© S. Leitenberger / Réussir

Face à l’épuisement des gisements d’énergie fossile mais aussi à l’augmentation du baril de pétrole, les jeunes du Cija du Pays d’Ouche sont sensibles à l’énergie renouvelable. 

 

Le photovoltaïque, comment cela fonctionne ?

C’est dans ce cadre que Jean Sobocinki, de la société Nord Distribution Solaire, est venu présenter le concept de l’électricité photovoltaïque et répondre aux questions du Cija. 

Les systèmes photovoltaïques utilisent l'énergie la mieux répartie dans le monde : la lumière du soleil.

L'énergie solaire photovoltaïque est une forme d'énergie renouvelable permettant de produire de l'électricité par transformation d'une partie du rayonnement solaire grâce à une cellule photovoltaïque. Plusieurs cellules sont reliées entre-elles sur un module solaire photovoltaïque. Plusieurs modules sont regroupés pour former une installation solaire chez un particulier ou dans une centrale solaire photovoltaïque.

 

Où faut-il mettre les panneaux photovoltaïques ?

Il est conseillé de mettre les panneaux photovoltaïques orientés plein sud, mais une orientation Est ou Ouest reste acceptable. 

 

Pourquoi réaliser un projet photovoltaïque sur sa maison ou ses bâtiments agricoles ?

La production d’électricité grâce à l’énergie solaire est devenue l’énergie renouvelable la plus simple et la plus rentable. L’énergie photovoltaïque permet de limiter la consommation d’énergie fossile (uranium, pétrole, charbon ou gaz) et donc d’éviter d’importantes émissions de gaz à effet de serre et de déchets nucléaires.

 

Du côté investissement …

Il s’agit d’un investissement sans risque avec une rentabilité et donc un retour sur investissement souvent en moins de 8 ans : 

-Vous signez un contrat de 20 ans de vente de votre production, la totalité ou le surplus non consommé, qui vous garanti un tarif d’achat d’au moins 55cts d’euros par kWh produit.

-Vous bénéficiez d’un crédit d’impôts de 5%, d’une prime solaire du Conseil Régional, voire des collectivités locales, de prêts à taux intéressants.

La vingtaine d’agriculteurs présents à cette réunion ont été conquis face à ce projet et certains vont désormais étudier plus en détail ce concept.

 

Retrouvez l'actualité des JA dans son intégralité

dans la version papier de l'Eure agricole du 29/05/08,

pages 21-22-23-24.

Vous pourrez lire notamment un témoignage d'un jeune installé, les dernières informations sur SOS Remplacement...

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité