Aller au contenu principal

Le pouvoir d’achat des retraités en berne

Nombreux sont les sujets qui impactent la vie des anciens exploitants agricoles. Le président de la section Manche de la FDSEA, Gérard Bédouin, en a fait le tour : impôts locaux, prélèvement à la source, pouvoir d’achat… Le porte-monnaie s’amenuise.

© SB

llll Si la convivialité règne au sein de la section départementale des anciens exploitants, l’équipe de Gérard Bédouin, son président, a à cœur de défendre les intérêts de ses adhérents. Plusieurs sujets ont été évoqués lors de l’assemblée générale du 15 octobre dernier au Village vacances Le Sénéquet à Blainville-sur-Mer.

Pouvoir d’achat. Avec une augmentation de la CSG, des taux d’imposition, une baisse des fermages et une petite pension (en moyenne 775 €/mois), le pouvoir d’achat des retraités agricoles est mis à mal. « L’inflation la plus importante que la réévaluation annuelle », dénonce Gérard Bédouin. Il pointe les collectivités locales qui augmentent de manière significative les impôts. « C’est facile de taxer le foncier non bâti. Il n’est pas délocalisable. Ce qui n’est pas le cas d’une entreprise », explique-t-il. Il donne l’exemple de la communauté de communes du Coutançais. Avec des taux et des bases plus élevés, au total les impôts ont grimpé de près de 20 %. « C’est autant une perte de revenu pour nous », déplore-t-il. Certes, le gouvernement a annoncé une réforme de la taxe d’habitation mais Gérard Bédouin préfère attendre la feuille d’imposition avant de se prononcer.
Le prix du carburant n’a pas échappé au président. « On a tendance à habiter en campagne. La hausse du carburant pour chacun d’entre nous n’est pas négligeable », reconnaît-il.

Retraite. Une réforme est en cours. Tous les éléments ne sont pas encore connus. Et Gérard Bédouin indique bien qu’elle ne concernera pas les retraités d’aujourd’hui. « C’est pour les générations futures », souligne-t-il. Pour autant, les revendications perdurent. « On a obtenu 75 % du Smic, sans être indexé sur le Smic.  Là, on demande 85 % indexé.»
Fiscalité. Comme l’année dernière, des réunions sur les cinq arrondissements seront réalisées pour informer les adhérents sur notamment le prélèvement à la source. « On va commencer à payer dès janvier alors que les fermages arrivent en fin d’année », explique-t-il. Il n’est pas le seul à dénoncer ce point. Josiane Béliard, présidente des propriétaires, partage ce point de vue. « Cela signifie que tous les propriétaires feront une avance de trésorerie », ajoute-t-elle. Pour le crédit d’impôt, le gouvernement a concédé une avance dès le début d’année. « Pourquoi pas les propriétaires fonciers », s’interroge-t-elle.

Elections Chambre d’agriculture. Le renouvellement aura lieu en janvier prochain. Le collège des anciens aurait pu disparaitre. Des motions avaient été votées dans différentes instances pour tenter de sauver un siège. Ce qui est le cas. « Il y aura un titulaire et deux suppléants, en respectant la parité », précise le président.
Quant aux propriétaires fonciers, il a fallu faire une démarche auprès de l’administration pour être inscrit sur les listes des propriétaires et non des anciens exploitants. Un enjeu pour Josiane Béliard, premier défenseur des propriétaires. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 6e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS confirme, vendredi 26 mars 2021, qu'un sixième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans la zone historique.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité