Aller au contenu principal

Lors de la section bio de la FDSEA 14
Le président de la section AB de la FNSEA vient dans le Calvados

Etienne Gangneron est installé en bio dans le Cher (18). Aussi vice-président de la FNSEA, il sera présent mercredi 3 novembre 2021 lors de la section bio de la FDSEA 14. Le président local, Christophe Mouchel, invite tous ceux qui s’intéressent à l’AB.

Etienne Gangneron : « la FNSEA est le premier syndicat pour les agriculteurs en bio, avec 18 000 adhérents ».
© FR
Pourquoi êtes-vous agriculteur en bio ?

Je suis installé en polycultures élevage de Charolaises dans le Cher. Je suis passé en agriculteur biologique il y a vingt-cinq ans. Nous sortions de la deuxième crise de la vache folle, je voulais aller vers un signe de qualité avec un maximum de traçabilité. L’AB correspondait à mes souhaits et est reconnue par le consommateur. On peut aussi dire que je n’avais pas d’appétence forcenée pour les produits phytosanitaires. Et il y avait aussi le challenge agronomique de travailler un système avec moins d’intrants, d’aller encore plus loin vers l’autonomie.

Depuis que vous avez converti la ferme, quels changements avez-vous observés ?

Quand j’ai fait mes deux années de conversion, il n’y avait quasiment pas de débouché en viande bovine bio, quasiment pas d’aide à la conversion. Le démarrage était compliqué, il a fallu se battre. Nous avons créé notre filière et nos débouchés. Aujourd’hui, c’est plus simple, car le ministère de l’Agriculture s’engage fortement en faveur de la conversion en agriculture biologique.

Justement, que dites-vous à ceux qui décrient l’abandon des aides au maintien ?

Les aides au maintien sont passées aux Régions depuis 2017. Elles sont très inéquitables, car 50% des Régions ne les versent plus. La FNSEA plaide en faveur du crédit d’impôt. Nous voulons que, dans le projet de loi finances de 2022, il passe de 3 500 à 5 000€. Le crédit d’impôt fonctionne si vous avez 40 % des surfaces en AB, il est net de taxes et s’affranchit du respect des règles de la PAC. Si vous payez des impôts, la somme est déduite. Si vous n’en payez pas, on vous verse de l’argent.

Quels thèmes allez-vous aborder mercredi 3 novembre à la section bio du Calvados ?

La PAC, sa mise en œuvre dans le plan stratégique national, les aides à la conversion. J’aimerais aussi aborder le sujet du développement des filières, le problème de la crise du lait et des œufs. Le bio a besoin de recherche et d’innovation pour développer les outils alternatifs : biocontrôle, recherches variétales, etc. À la FNSEA, nous voulons développer une agriculture biologique qui produit avec des moyens techniques renouvelés.

L’objectif de 18% de la SAU en bio d’ici 2027 vous semble-t-il réalisable ?

Ça va être compliqué, il faut un accompagnement des filières qui valorisent les produits bio. Nous n’avons jamais atteint les objectifs qui étaient fixés lors des précédentes PAC. J’espère que nous ferons mieux cette fois-ci.

Mercredi 3 novembre 2021, de 13h à 16h, salle Lefrançois à Cheux. Etienne Gangneron, président de la section Agriculture Biologique de la FNSEA, sera présent vers 14h30. Un casse-croute sera offert pour commencer les échanges : réservation obligatoire auprès d’Hélène,
tél. : 06 86 26 81 77.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

VIDEO. Le bois d’élagage valorisé en plaquettes
Installé à Condé-en-Normandie (14), Tony Soisnard dédie une grande part de son activité à l’entretien des routes et des haies.…
Tuberculose bovine : un cas de la souche anglaise détecté en Suisse normande
La semaine dernière, un cas de tuberculose bovine a été détecté dans un élevage de Suisse normande. Le siège de l’exploitation…
Gènes diffusion, Littoral Normand
Littoral normand et Gènes diffusion s’associent lors de portes ouvertes
Les deux organismes ont fait de l’innovation cause commune, mardi 23 novembre 2021, à Carentan-les-Marais (50). Les structures…
MANIF JA 50 PREFECTURE
JA : manifestation devant les grilles de la préfecture
Après une rencontre avec les parlementaires aux côtés de la FDSEA de la Manche le 15 novembre 2021, les Jeunes agriculteurs de la…
normabat - Région
Abattage, découpe, transport : le bilan de la concertation Normabat en Normandie
Interbev, Arip et Cran (Chambre régionale d’agriculture de Normandie) ont rendu le 9 novembre 2021 à Pont-Audemer (27), en…
Camembert Le Bienheureux
Camembert : le Bienheureux s’invite sur les tables
Depuis 1924, veaux, vaches, moutons sont présents à la Ferme du Bienheureux, basée à La Rochelle-Normande, commune associée à…
Publicité