Aller au contenu principal

“Le Saint Thomas Camp” pour donner foi en New Holland

Dans le sud Mayenne, les nouveautés New-Holland ont été présentées sur les terres du groupe Douillet. Ceux qui ne croient que ce qu’ils voient sont servis. Pour prouver les performances des nouvelles ensileuses FR Forage Cruiser, New Holland a organisé le “Saint Thomas Camp”. Également au programme : l’inédit T7 HD.

© TG

New Holland a convié ses clients utilisateurs et son réseau de concessionnaires en Mayenne. L’occasion de prouver sur le terrain les performances des nouvelles ensileuses FR Forage Cruiser.
Outre le chantier d’ensilage avec une chargeuse New Holland à la confection du tas, les derniers tracteurs T7 présentés au Sima faisaient leurs preuves au labour.
Présentation en statique des nouvelles moissonneuses-batteuses CX et surtout de l’inédit T7 HD qui ne sera dévoilé au public qu’au salon Agritechnica en novembre.

Les ensileuses FR plus efficientes
En prenant la dénomination Forage Cruiser, quatre des cinq modèles d’ensileuses FR adoptent une motorisation FPT conforme aux normes Tier 4f à l’aide d’un système de dépollution se limitant à la combinaison DOC + SCR. Seule la FR850 conserve son gros V8 de 20 l qui n’est pas contraint par les normes. New Holland a profité de l’arrivée de ces nouveaux blocs (6 cylindres 13 et 16 litres) pour mettre au point avec FPT des cartographies moteur spécifiques aux ensileuses. À pleine charge, le régime moteur descend à 1 750 tr/min pour limiter la consommation. Le constructeur annonce une consommation de GNR de 0,5 l par tonne ensilée pour une FR650 (coupe de 8 mm), en baisse de 21 % par rapport à la précédente génération. La FR conserve à l’identique tous ses organes de travail, des rouleaux d’alimentation à la soufflerie. Les seules évolutions concernent la goulotte qui intègre désormais une tôle d’usure sur toute sa longueur, ainsi qu’une fixation de tourelle et un système de relevage renforcés.

Nouveautés en cabine
La seconde principale évolution concerne la cabine qui profite d’un nouvel habitacle à la finition plus soignée. L’accoudoir multifonctions regroupe les commandes par thèmes, l’affichage étant assuré par le terminal Intelliview 4. Le joystick offre des commandes plus ergonomiques et mieux identifiées. Deux niveaux de confort sont proposés en fonction des modèles, la principale différence se situant dans les prestations des sièges du chauffeur et du passager. À noter l’arrivée en option du guidage GPS, en plus du guidage sur le rang. La cabine reçoit également un nouveau toit et une nouvelle jupe regroupant 11 phares halogènes. À l’arrière de l’ensileuse, outre le réagencement du compartiment moteur, le nouveau pare-chocs loge deux grands coffres de rangements ainsi que les batteries.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie
“ L’enfumage du plan de relance ”
Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie qui fédère 170 ETA (Entreprise de Travaux Agricoles) au plan régional, est très…
Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
MANIFESTATION FDSEA 50 JA 50 JANVIER 2021
Une mobilisation active devant les grilles de la préfecture
Le 19 janvier, les adhérents de la FDSEA et des JA de la Manche étaient appelés à se mobiliser devant la préfecture pour dénoncer…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Publicité