Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les 1er et 2 septembre au Teilleul
Le Salon aux Champs fait la part belle aux tracteurs

Anciennement Salon des fourrages, puis Safir, devenu aujourd'hui Salon aux Champs, la manifestation organisée par les Cuma de l'Ouest reste une référence en la matière. Pour 2011, 35 ha, situés à Husson, sur le canton du Teilleul (sud-Manche) devraient accueillir plus de 10 000 personnes. Hervé Prima et Gilles Picard, respectivement, président et directeur du Salon, ont présenté les premiers axes de la manifestation, jeudi à la mairie du Teilleul. Ils promettent de l'innovation. "Les tracteurs seront traités sous tous les angles tant au niveau technique, économique ou encore environnemental". Autre sujet d'importance, les circuits courts de commercialisation de produits. "Les Cuma, par leur spécificité, sont souvent à l'origine de projets qui se déclinent en association, GIE ou autres". Outre le machinisme, les visiteurs trouveront sans doute leur bonheur sur les pôles sol, cultures, machinisme agricole, ou encore celui de l'économie, du travail et de l'emploi.

Le Salon aux Champs a pour vocation de présenter des innovations au public, tout en jouant la carte du travail et de la réflexion en groupe.
Le Salon aux Champs a pour vocation de présenter des innovations au public, tout en jouant la carte du travail et de la réflexion en groupe.
© ec

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité