Aller au contenu principal

Commande groupée de fuel avec la FDSEA de l'Orne
Le “service+” à l’adhérent

Pour la 5e année consécutive, la FDSEA de l'Orne propose à ses adhérents des opérations de commandes groupées de fuel.

“Nous ne sommes certes pas une centrale d’achat mais si on additionne les économies générées par l’opération fuel, l’opération panneaux de signalisation, la carte moisson (...), c’est le montant de la cotisation syndicale qui est remboursé”, fait remarquer Jean-Luc Delaunay.
“Nous ne sommes certes pas une centrale d’achat mais si on additionne les économies générées par l’opération fuel, l’opération panneaux de signalisation, la carte moisson (...), c’est le montant de la cotisation syndicale qui est remboursé”, fait remarquer Jean-Luc Delaunay.
© TG

Vice-président de la FDSEA, Jean-Luc Delaunay fait appel à sa structure syndicale pour se fournir en fuel. “C’est simple comme un coup de fil ou plus exactement comme un coup de fax. Il y a toujours un petit quelque chose à gagner, de l’ordre de 30 à 40 e/ 1000 litres, sans avoir à gérer toutes les contraintes logistiques propres aux groupements d’achat”. Agriculteur à Pointel, notre éleveur consomme ainsi en moyenne 15 000 litres de fuel FDSEA par an. Un fuel contrôlé sur le plan qualitatif. Lors de la dernière livraison, Jean-Luc Delaunay a lui même réalisé un prélèvement d’échantillon qui a ensuite été envoyé en laboratoire pour analyses. Bon pour le service comme tous les contrôles qui ont été réalisés depuis 5 ans pour le compte de la FDSEA de l’Orne.

Du fuel moins cher et de qualité optimale
Cette opération, Jean-Luc Delaunay la qualifie de “service+ aux adhérents”. Les anciens exploitants peuvent également en bénéficier. Pas question bien sûr pour la FDSEA de faire de l’épicerie et de multiplier tout azimut l’offre produit. “Nous ne sommes certes pas une centrale d’achat mais si on additionne les économies générées par l’opération fuel, l’opération panneaux de signalisation, la carte moisson (...), c’est le montant de la cotisation syndicale qui est remboursé”, fait remarquer Jean-Luc Delaunay.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité