Aller au contenu principal

INTERVIEW
Le taux de la TVA applicable aux poulains réduit à 10%

Eleveur à Trotteval (14), Julien Aubrée est le nouveau représentant de la Normandie au sein du conseil d’administration de la Fédération nationale du cheval (FNC) basée à Paris. Il a participé pour la première fois à l’assemblée générale de la Fédération nationale du cheval (FNC) qui s’est tenue en visioconférence vendredi 11 décembre.

Julien Aubrée - Eleveur à Trotteval (14)
Julien Aubrée, éleveur à Trotteval (14), est le nouveau représentant de la Normandie au sein du conseil d’administration de la FNC.
© DR

>> A quel titre avez-vous participé à l‘AG de la FNC ?
Je suis chargé de la section équine à la FDSEA du Calvados et administrateur à Cheval Normandie. J’y étais avec ces deux casquettes.

>> Qu’en ressortez-vous ?
J’apprécie la volonté du bureau de renouveler le conseil d’administration avec des personnes jeunes. J’ai d’ailleurs été élu au cours de cette assemblée générale. Les dirigeants souhaitent se retirer, aussi, ils mettent en place un double conseil d’administration. Le renouvellement ne se fera que dans un an et pendant ce temps, les novices seront formés pour pouvoir ensuite les remplacer.

>> Quels ont été les sujets majeurs abordés durant la réunion ?
Le taux de la TVA applicable aux poulains est réduit à 10%. Jusqu’alors, seules les ventes de chevaux d’élevage, de poulinières en activité et d’étalons reproducteurs pouvaient bénéficier de cette réduction. La vente de poulains est désormais considérée comme production agricole. La loi a été ratifiée par l’assemblée nationale mardi 15 décembre. C’est une très bonne chose. [NDLR : Ce texte avait déjà été validé lors de l’examen au Sénat du projet de loi de finances 2021 lundi 23 novembre avec un avis favorable du gouvernement.]

>> Qu’en est-il de la création d’une section équine au sein du FMSE ?
Il s’agit de la création d’un fonds d’indemnisation en cas d’épidémie de maladies infectieuses pour les exploitations touchées. La visite sanitaire obligatoire a été obtenue à la demande de la FNC en janvier 2018, afin que les éleveurs et agriculteurs diversité de la filière disposent des mêmes droits que les autres agriculteurs.

>> Quels sont les futurs projets en Normandie ?
Nous avons prévu, si les conditions sanitaires le permettent, de réunir le conseil d’administration de la FNC dans une exploitation du Calvados. La réunion sera ouverte au public.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Marine et Jean-Sébastien Schils, agriculteurs du Calvados, sur M6 ce mercredi 4 janvier 2023
Marine et Jean-Sébastien Schils ont créé leur entreprise de pailles en seigle bio, La Paille d'O, afin de diversifier les sources…
Le CSP collectif : ce qu’en pensent les agriculteurs
La Chambre d’agriculture de Normandie organise quelques sessions de conseil stratégique phytosanitaire collectives. Près de 18 …
[EN IMAGES] Les étourneaux font leur nid dans le Bessin
Après le sud Manche, c’est au tour du Bessin, dans le Calvados, de subir les conséquences d’une présence excessive et durable de…
PARTICIPEZ AU JEU SM CAEN - BASTIA
 Jeu concours "Match à domicile du SM Caen". 2 places à gagner pour aller supporter votre club normand au stade d'Ornano !
Ter'élevage : l’ouest décapitalise plus qu’ailleurs
Succès pour les rencontres bovines Ter’élevage qui se sont déroulées le 7 décembre 2022 à Noyers-Bocage (14). 280 animaux…
A la ferme de Cesseville, on ne reste pas de glace devant les desserts
Des crèmes, des flans, des glaces... Depuis le 2 décembre 2022, Vanessa, Romain, Victor et Sacha contribuent, chacun à leur façon…
Publicité