Aller au contenu principal
Font Size

Les agriculteurs en bloc

Mercredi 27 janvier, près de 200 adhérents FDSEA 61 et JA 61 ont manifesté leur colère et ont exigé des transformateurs et de la grande distribution le partage des marges.

200 agriculteurs ont filtré les camions à la sortie de l'autoroute à Alençon.
200 agriculteurs ont filtré les camions à la sortie de l'autoroute à Alençon.
© VM

"La valeur ajoutée des filières agricoles doit profiter aux producteurs ! Les producteurs agricoles ne doivent pas constituer LA variable d’ajustement. L’Etat doit prendre ses responsabilités face à cette crise agricole sans précédent", indique la FDSEA de l'Orne dans un communiqué.

Au cours de cette journée d’action, FDSEA 61 et JA 61 ont exprimé auprès des Parlementaires départementaux et de Mme le Préfet le désarroi des agriculteurs ornais et les ont invité à s’engager. "Ils dester vigilant sur les négociations commerciales et assurer une meilleure répartition des marges".

Le syndicat souhaite "la poursuite de la mise en œuvre du plan d’urgence dans le cadre des enveloppes complémentaires et l’accélération du versement des aides, la fin de la sur-transposition des directives communautaires, la simplification des norme, la baisse des charges sociales".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité