Aller au contenu principal

Jean Bizet, président de la commission agriculture au Conseil Général
“Les agriculteurs ont choisi la cohérence”

Jean Bizet, président de la commission agriculture au conseil général, répond à nos questions suite aux élections à la Chambre d'Agriculture.

Jean Bizet, ici en discussion avec un représentant asiatique lors des dernières négociations de l’OMC,  “la Région doit participer au financement  du plan de modernisation des bâtiments d’élevage”.
Jean Bizet, ici en discussion avec un représentant asiatique lors des dernières négociations de l’OMC, “la Région doit participer au financement du plan de modernisation des bâtiments d’élevage”.
© Senat
- Votre analyse sur le succès de la liste FDSEA/JA aux élections ? “J’en suis très heureux car je n’ai jamais caché mon choix de modèle agricole : celui de la cohérence, développé par le syndicalisme majoritaire et la Chambre d’Agriculture. 63%, c’est le résultat d’une campagne unitaire qui a permis de faire le point sur la Pac 2003/2013, et ce avec clarté. Pas de doute, le monde agricole manchois a largement choisi la modernité. Par rapport à la l’élection précédente, cette campagne s’est uniquement axée sur la prospective en mettant les hommes et femmes au coeur du projet agricole départemental, tout en respectant les autres familles agricoles. Pour moi, les querelles de personnes ont été totalement absentes”. - Justement, que pensez-vous de la chute de la Confédération Paysanne ? “Je l’ai toujours dit, à la CP, il y a des hommes et des femmes respectables; ce sont des gens convaincus et je respecte leurs convictions; mais je ne partage en aucun cas leur vision économique. D’ailleurs, en votant à 63% pour la FDSEA et les JA, les agriculteurs ont rejeté leur choix économique. Mais, ce qui leur a fait le plus mal, à mon avis, c’est le positionnement “extrême gauche” de leur ancien leader national, José Bové, sur l’échiquier politique. Or, ce que demande le monde agricole, c’est avant tout un positionnement économique viable”.- Le grand défi pour un département laitier comme la Manche ? “Les producteurs l’ont largement prouvé, ce sont des chefs d’entreprise avant tout. Ils sont soucieux de la valorisation de leur produits à travers les entreprises coopératives ou privées. Le grand défi sera donc de discuter courtoisemment mais très fermement avec la grande distribution qui a tendance à vouloir rogner sur les marges au détriment du producteur”.- Suite aux résultats des élections “chambre”, le conseil régional doit-il changer de politique agricole ? “En tous cas, je leur conseille de la changer et rapidement. On sait parfaitement qu’elle est inspirée directement par le Parti Socialiste qui épaule la Confédération Paysanne. Le vote manchois est sans appel. Je ne saurais trop conseiller à Philippe Duron de répondre d’ores et déjà à un souhait qui m’est cher : la participation de la Région dans le financement du Plan de Modernisation des Bâtiments d’Élevage. La Manche a largement contribué à cette politique en engageant 2 117 000 euros sur 2005/2006 puis 700 000 euros supplémentaires sur 2007. Le Conseil Régional, lui, n’a toujours pas précisé, ni les critères d’égibilité ni le montant des finances qu’il accordera...”
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité