Aller au contenu principal

Réforme de la PAC
Les agricultrices sont encore mises de côté !

La Commission agricultrices de la Manche s'est réunie le 10 octobre dernier pour faire le point sur la réforme de la PAC mais également pour préparer les animations de la section de cet hiver.

© DR

L'annonce de François Hollande au Sommet de l'élevage n'a pas laissé la commission indifférente. En effet, seuls les actifs en GAEC pourront bénéficier de la surdotation des 52 premiers hectares. En d'autres termes, les actifs qui ne seront pas en GAEC mais en EARL par exemple ne bénéficieront pas de la surprime. "Cette annonce est donc pénalisante pour beaucoup d'agricultrices puisqu'avant 2010 la réglementation française ne permettait pas aux agricultrices de s'installer en GAEC. Ce qui signifie que beaucoup d'entre elles sont installées en EARL ou sous une autre forme juridique" souligne Catherine Guérault, présidente de la Commission agricultrices. Cette situation inquiète car même si les EARL pourront se transformer en GAEC rien ne garantit que tous les exploitants soient pris en compte dans le calcul des plafonds des aides. De plus, la transformation de la forme juridique signifie des coûts supplémentaires pour les exploitations !
La réunion a été également l'occasion de préparer les échanges de plants qui auront lieu durant le mois de novembre ainsi que l'édition "Fermes ouvertes 2014".
En aparté, une délégation de la Commission agricultrices s'est rendue le 15 octobre à la journée régionale des agricultrices à Evreux organisée par la FDSEA 27 avec au programme, remise des prix du concours départemental des femmes en agriculture et réunion de la Commission régionale des agricultrices de Normandie avec la participation de Jacqueline Cottier, vice-présidente de la CNA.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Publicité