Aller au contenu principal

Les AOP/AOC au cœur de la table

Les produits d'Appellation d'origine contrôlée (AOC) et protégée (AOP) ont leur festival. Il se déroulera à Cambremer les 2 et 3 mai prochains. La 21e édition des Rencontres de Cambremer proposera tables rondes, marché, ateliers d'informations, ateliers du goût, ateliers de cuisine...

Claude Vermot-Desroches, président d'OriGin, animera une des tables rondes portant sur l'origine des produits.
Claude Vermot-Desroches, président d'OriGin, animera une des tables rondes portant sur l'origine des produits.
© Philippe Delval/Les Rencontres de Cambremer

Au cœur du Pays d'Auge, les AOP et AOC seront en fête. Les rencontres de Cambremer sont bien installées au coeur du Pays d'Auge. Les visiteurs les ont identifiées comme étant un lieu où ils peuvent effectuer des emplettes d’origine et de qualité, où ils peuvent échanger avec les producteurs, et avoir accès à de nombreuses animations pédagogiques mises en oeuvre de façon ludique et conviviale. Marché des produits AOC/AOP, ateliers de l’info, ateliers du goût, ateliers de cuisine, ateliers pour les enfants… L’offre est riche et les rencontres multiples qui attirent près de 15 000 personnes. L'origine des produits
Cette 21e édition fait l'objet de tables rondes. Au centre des échanges, l'origine des produits. Pour conduire ces rencontres, Claude Vermot-Desroches sera présent, président de l'ONG
OriGIn, qui fédère au niveau international quelques 400 associations de producteurs et
autres institutions liées aux indications géographiques de plus de 40 pays.
Le premier temps d'échanges portera sur “l'identification géographique, outil de mondialisation positive”. Le deuxième temps aura pour thème “Au sein des identifications géographiques, l'appellation d'origine : une démarche qui s'inscrit dans le temps... mais pourrait bien ne pas être éternelle”. Faut-il se battre pour la différenciation, contraintes à l’appui, ou assouplir les disciplines de production pour satisfaire le marché ? Comment rester crédible vis-à-vis du consommateur ? Telles sont les questions que les intervenants tenteront de répondre. “OriGin est un relais nécessaire et utile tant au niveau européen que mondial, pour défendre la culture et l’identité des productions locales. C’est un outil indispensable pour faire entendre la voix des producteurs dans le cadre des négociations européennes et internationales !” déclare Claude Vermot-Desroches, président d’oriGIn France, qui aura l'occasion d'argumenter lors de sa venue à Cambremer.

Une double vocation
Ce festival constitue un moment clé pour les AOP et AOC. C'est avant tout un moment de réflexion mené sur des questions de fond ou d'actualité comme la notion d'origine. Et c'est pour cette région du Pays d'Auge un lieu de promotion, de découverte et pédagogique des AOP et AOC.
Les échanges promettent à nouveau des temps forts au cours de ce week-end.

 

Programme
Samedi 2 de 9 h 30 à 13 h : tables rondes animées
par Eric Roux, journaliste, créateur et animateur
de l'observatoire des cuisines populaires.

Samedi 2 et dimanche 3 :
- Les Ateliers de l’Info : À chaque heure sa rencontre avec un produit AOC/AOP. Paroles de producteurs,
pour que tout soit clair !

- Les Ateliers du Goût : 40 minutes de dégustation,
pour faire connaissance sur le bout des doigts
et du palais avec un produit ou une famille de produits AOC/AOP, et de judicieuses associations... Un expert guide votre découverte.

- Les Ateliers enfants : Pendant près d’une heure,
les enfants partent à la découverte d’une AOC/AOP : moulage de fromages normands, dégustation de jus
de pomme, découverte des produits AOC/AOP
de Normandie et d’ailleurs tout en s’amusant.

- Les Ateliers de cuisine : Un chef est aux fourneaux,
il prépare, il mitonne, il explique... Le public
est à l’écoute, attentif à ses conseils.

- Le marché des produits AOC/AOP : Un verre passeport permet de tout goûter gracieusement... en toute
modération comme il se doit.

- Les randonnées pédestres dans les paysages AOC/AOP : avec à l’appui, rencontre avec des producteurs, visite
de caves et d’un séchoir à foin, découverte
des savoir-faire et bien sûr de savoureuses dégustations.

- Tarif : 3 € / pers. / Gratuit pour les moins de 12 ans.

En pratique

Samedi 2 et dimanche 3 mai, de 10 h à 18 h, dans la Grange
à Dimes de Cambremer.
L’entrée du festival est gratuite mais pas le parking.
4 € / voiture qui donnent droit
à une place de parking
et à un verre passeport
pour des dégustations
Possibilité de restauration AOC/AOP sur place
avec les restaurants locaux,
la cuisine "street food",
et l'arrivée de Food Trucks.

www.lesrencontresdecambremer.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
Hervé Morin veut régionaliser l'accès à l'agrivoltaïsme
Après avoir tapé du poing sur la table sur la "méthanisation", Hervé Morin remet le couvert sur "l'agrivoltaïsme". La Région…
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département.
L'association L214 s'infiltre dans une ferme ornaise
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département. Une action dénoncée par la…
Publicité