Aller au contenu principal

Du 21 au 29 avril
Les "bios" prône le "non-pesticides"

Du 21au 29 avril se déroule la semaine d’actions nationale “pour les alternatives aux pesticides”. Qu’en est-il réellement dans la Manche ? Éléments de réponse avec le Groupement d’Agriculture Biologique. Ce dernier organise une conférence, vendredi 21 avril, à 20 h 30, au centre culturel de Saint-Lô, avec la participation de François Veillerette, président du Mouvement pour les droit et le respect des générations futures.

"La Manche est relativement épargnée par rapport aux régions viticoles où des problèmes de santé sont aujourd'hui relevés".
"La Manche est relativement épargnée par rapport aux régions viticoles où des problèmes de santé sont aujourd'hui relevés".
© Eric Charon
Qu’on se le dise, les pesticides ont bien servi l’agriculture pendant les trente glorieuses (1950/60/70). Après la seconde guerre mondiale, une mission est assignée aux paysans français : nourrir le pays. C’est l’heure de la motorisation, de l’insémination artificielle et des nouvelles cultures comme le maïs. Problème, ces graminées ont besoin d’être désherbées. Entrent alors en lice des produits comme l’Atrazine ou le Lindane, désormais interdits. Aujourd’hui, tout le monde a fait son mea-culpa sur ces pratiques, pourtant indispensables à une époque. Les responsables du GAB d’ailleurs ne le nient pas. “Mais aujourd’hui, nous sommes contre l’utilisation de fongicide, d’insecticide et de pesticide en agriculture conventionnelle car il y a danger sur les sols”.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Hervé Morin, président de la Région Normandie et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur à Le Molay-Littry pour présenter le plan "reconquête de l'élevage allaitant", en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et en présence du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin
C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé à Le Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…
Le nouveau bureau de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait) a été élu. Il est présidé par Yohann Barbe, producteur dans les Vosges.
Ludovic Blin et Benoit Gavelle, deux Normands dans le bureau de la FNPL
Depuis le 9 avril 2024, en succédant à Thierry Roquefeuil, Yohann Barbe devient le nouveau président de la FNPL (Fédération…
Publicité