Aller au contenu principal

Les boucles TST sont bien acheminées au laboratoire

Face à certaines boites aux lettres scotchées de La Poste, les éleveurs craignent que les prélèvements de cartilage ne soient pas envoyés au laboratoire. Étienne Gavart, directeur du GDS 14, répond.

"Nous vous recommandons de continuer à poser les boucles BVD dès la naissance", appuie Etienne Gavart, directeur du GDS 14
© JP

" De nombreux éleveurs nous alertent sur des boites aux lettres scotchées, des bureaux de postes fermés, des facteurs ne passant plus. Ces mêmes éleveurs se demandent si leurs prélèvements de cartilages parviennent bien au laboratoire.

Même si un bureau de poste est fermé au public, dès lors que la boite aux lettres n’est pas condamnée, le courrier est collecté, trié et acheminé. Le grave épisode sanitaire dû au virus Covid-19, a eu comme conséquence, entre autres, de contraindre La Poste à revoir son organisation. Le ramassage et la distribution du courrier sont maintenus, même si c’est avec une fréquence de passage diminuée.

Vous pouvez donc déposer vos enveloppes « boucles BVD » dans les boîtes aux lettres de La Poste. Elles seront bien acheminées au laboratoire LABEO 50, dans des délais compatibles avec l’analyse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité