Aller au contenu principal
Font Size

Les boucles TST sont bien acheminées au laboratoire

Face à certaines boites aux lettres scotchées de La Poste, les éleveurs craignent que les prélèvements de cartilage ne soient pas envoyés au laboratoire. Étienne Gavart, directeur du GDS 14, répond.

"Nous vous recommandons de continuer à poser les boucles BVD dès la naissance", appuie Etienne Gavart, directeur du GDS 14
© JP

" De nombreux éleveurs nous alertent sur des boites aux lettres scotchées, des bureaux de postes fermés, des facteurs ne passant plus. Ces mêmes éleveurs se demandent si leurs prélèvements de cartilages parviennent bien au laboratoire.

Même si un bureau de poste est fermé au public, dès lors que la boite aux lettres n’est pas condamnée, le courrier est collecté, trié et acheminé. Le grave épisode sanitaire dû au virus Covid-19, a eu comme conséquence, entre autres, de contraindre La Poste à revoir son organisation. Le ramassage et la distribution du courrier sont maintenus, même si c’est avec une fréquence de passage diminuée.

Vous pouvez donc déposer vos enveloppes « boucles BVD » dans les boîtes aux lettres de La Poste. Elles seront bien acheminées au laboratoire LABEO 50, dans des délais compatibles avec l’analyse.

Nous vous recommandons de continuer à poser les boucles BVD dès la naissance. Si vous avez plusieurs vêlages dans la semaine mais que vous voulez éviter d’aller à La Poste à chaque fois , il suffit de conserver les prélèvements au réfrigérateur (jusqu’à 8 jours) et de les déposer ensuite dans la boite aux lettres de La Poste. "

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
incendie
Toujours plus chaud, l’été normand s’enflamme
Face à l’augmentation du nombre d’incendies, la vigilance portée aux facteurs de risques liés aux travaux d’été doit être…
FDSEA 61 - Betterave jaunisse
(EN IMAGES) FDSEA et JA alertent: « le virus est partout »
Lundi 3 août, les JA et la FDSEA ont invité les responsables politiques ornais et la presse en bout de champ, à Aunou-sur-Orne.…
Publicité