Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Opération "Fermes Ouvertes"
"Les briques de lait ne poussent pas dans les arbres"

Les “Fermes Ouvertes”, déclinaison départementale de l’opération organisée par la FNSEA, reprend un coup de jeune cette année. Outre un dépoussièrage de terrain, par le biais des déléguées cantonaux issues de la commission “agricultrices 50”, la remise des prix aura lieu dans le cadre du national de la race Normande, en juin prochain. Concours se déroulant au hall des Ronchettes de Saint-Lô.

Au gaec Mazier (Le Dézert), présentation de l’opération “Fermes Ouvertes” avec une représentante de la race Normande, qui ira sans nul doute au National en juin prochain à St-Lô.
Au gaec Mazier (Le Dézert), présentation de l’opération “Fermes Ouvertes” avec une représentante de la race Normande, qui ira sans nul doute au National en juin prochain à St-Lô.
© EC

Explications de Catherine Guérault, maître d'oeuvre de l'opération, “le département est à tendance rurale; il est donc très important de renouveler fréquemment le contact entre les jeunes générations, habitant la campagne mais ne connaissant pas l’agriculture, et ses différentes filières”. Concrètement, la commission “agricultrices 50” s’est servie de son réseau de terrain pour contacter les écoles du département. Explications conjointes de Florence Mazier et Martine d’Aprigny, respectivement agricultrice au Dézert, et déléguée cantonale, “nous sommes allés voir les directeurs pour  leur expliquer les enjeux des “Fermes Ouvertes”. Les enfants des classes de CP et CM pensent que l’on pêche des poissons carrés;  pas question qu’ils aillent chercher des briques de lait dans les arbres”.

La suite dans votre édition du 12 mars

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

ELISE HEBERT
« Si je n’essaie pas, je serai déçue »
Anxieuse, mais bosseuse, Élise Hébert, 22 ans, est salariée de l’entreprise de travaux agricoles Vandecandelaère, à Saint-Manvieu…
MARC BUON ET SA FILLE JULIE
Marc revit et fait sa rééducation en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon est…
Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité