Aller au contenu principal

Les céréales normandes dans vos écrans

A l’occasion des grandes vacances, Passion Céréales a lancé le 15 juin dernier, une application innovante : Destinations Céréales. Ce jeu permet de découvrir les cultures ancrées dans les paysages agricoles de France, tout en s’amusant.

© Réussir

« Quand est ce qu’on arrive ? ». Quel parent n’a pas entendu cette phrase de la bouche de son enfant, s’ennuyant sur le trajet des vacances. Afin de combler cette fastidiosité, Passion Céréales a développé une nouvelle expérience interactive. Cette application permet aux usagers de la route de profiter du trajet des vacances pour en apprendre plus sur la diversité, la production et la transformation des céréales de façon ludique.

Pour petits et grands
Ce jeu familial comporte deux niveaux ( pour les plus et pour les moins de huit ans ). « Nous testons leurs connaissances à travers des quizz, des jeux, des puzzles. L’objectif n’est pas que les utilisateurs aient la tête braquée sur leurs écrans. Au contraire, nous voulons animer leur temps de trajet afin qu’ils découvrent et comprennent le paysage qui les entoure dans toutes ses dimensions. Nous informons les usagers sur les filières, la transformation, mais aussi l’exportation des céréales. Grâce à la géolocalisation, les contenus évoluent en fonction de la position des joueurs. Les routes de Normandie seront l’occasion de découvrir cette belle région céréalière. Toute la famille pourra en savoir plus sur la manière dont est conservé le pain Brié ou sur la confection de la célèbre tarte normande », révèle Audrey Pinault, responsable communication du groupe Passion Céréales. 

Redécouvrir le territoire
Passion Céréales possédait déjà un partenariat avec la SNCF, qui distribuait des livrets de jeux pour occuper les enfants durant le trajet. « Nous avons pensé qu’il ne fallait pas se limiter à un seul trajet, et créer une application pour que les utilisateurs découvrent les céréales typiques à chaque région», affirme la responsable. Le groupe pensait cette application depuis quelque temps. « Nous sommes partis du constat que les usagers de la route ne font plus attention aux paysages qu’ils traversent. Beaucoup s’interrogent sur ce qu’ils voient et n’arrivent pas à le définir.  À travers ce jeu, nous voulons recréer du lien entre ce qu’il y a dans notre assiette et dans nos champs, et plus généralement, reconstruire une proximité entre les urbains et les ruraux », avoue la jeune femme.
Lancé le 15 juin dernier, les avis sur ce jeu ludique commencent à arriver. « Nous avons des échos plutôt positifs que ça soit sur la notation de l’application ou les commentaires sur les réseaux sociaux. Initialement pour les enfants, nous développons cette interface pour les adultes. Nous travaillons continuellement pour améliorer les contenus, et apporter de nouvelles questions », termine Audrey Pinault. Pour ceux qui ne partent pas en vacances, « Destinations Céréales » a également conçu une partie « Jouer à la maison », permettant de découvrir la filière céréalière tout en restant chez soi.

Téléchargement sur l’App Store et Google Play.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité