Aller au contenu principal

Composts de déchets ménagers
Les composts “non conventionnels”, conformes, mais questionnent

Peuvent-ils retourner à l’agriculture ? Oui, selon les seuils de la norme française.

© (Patrick CRONENBERGER)

L es composts issus de déchets ménagers et qui retournent à l’agriculture sont ils sans danger pour les sols, les rendements et la qualité de la production agricole ? A l’heure où ces composts con-naissent une forte croissance en France comme ailleurs en Europe, l’Ineris (Institut national de l'environnement industriel et des risques) a mené une étude, présentée à l’occasion des trente ans de Biomasse Normandie.

Nouveaux produits
Pas de “composés traces organiques”, seuils de “composés inertes” respectés et quelques rares cas de dépassement des “éléments traces métalliques”. Globalement, la norme française de référence (NF U 44-051 : 2006), est respectée en France, pour les composts issus de déchets ménagers, selon les résultats de l’Ineris. Une bonne nouvelle alors que le compostage des parties organiques des déchets ménagers se développe. Des inquiétudes ont notamment émergé vis-à-vis des composts  “non conventionnels”, issus des produits du traitement mécano-biologique (TMB ou MBT), des déchets ménagers. Une technologie qui consiste à séparer la partie organique fermentescible des déchets. Ces composts issus de TMB, sont ainsi opposés aux composts issus de la collecte séparée des déchets verts. “Le compost issu d’une
collecte séparée des biodéchets est de meilleure qualité a priori”, explique Isabelle Zdanevitch, ingénieure de recherche à l’Ineris. A la nuance près de quelques cas de présence d’arsenic, dans les filières de composts issus d’une collecte séparée des déchets vert. Une présence liée à la contamination du sol, où ont poussé les végétaux compostés.
S’ils sont globalement conformes à la norme française, les composts issus de TMB présentent des niveaux de polluants souvent plus élevés que les composts conventionnels et parfois assez proches des seuils maximum. Ces composts dépassent d’ailleurs souvent les critères dits “JRC”, préconisés par le groupe d’experts européens piloté par le JRC de Séville. 

Problème de collecte
“Mais avec un bon tri/affinage le compost issu de TMB peut être d’aussi bonne qualité sur les critères de la NF U 44-051, que les composts de biodéchets, voire répondre aux valeurs limites proposées par le JRC”, rassure Isabelle Zdanevitch. Seul hic, la technique utilisée dans l’usine de traitement, n’est pas la seule en cause. “Le mélange, lors de la collecte, des déchets ménagers, avec des déchets d’activité économique, peut constituer une source de contamination, notamment aux métaux lourds. Il suffit parfois de quelques chiffons souillés issus de l’activité d’un garage automobile, par exemple. La plus grande rigueur devrait donc être de mise, quant à la collecte des déchets ménagers. Un gros travail reste à faire de ce côté”, selon différents commentaires émis lors du séminaire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Session de la Chambre d’agriculture de l’Orne lundi 21 juin 2021, sans les représentants de l’Etat qui ont fait valoir leur droit de réserve en raison du second tour des élections le 27 juin 2021.
La récolte 2021 s’annonce belle dans l'Orne
La dernière session de l’Orne, lundi 21 juin, a été marquée par l’absence, pour cause d’élections, du personnel administratif d’…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
« Marc Vandecandelaere (président de la coopérative Linière du Nord de Caen : « St-Manvieu-Norrey est le site idéal, pas de voisin et pas de consommation de terres agricoles » . DR
Le site de teillage à Saint-Manvieu-Norrey opérationnel en septembre 2022
Le permis de construire est déposé. Si tout va bien, la nouvelle usine de teillage de St-Manvieu-Norrey  (14) devrait être…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Publicité