Aller au contenu principal

Philippe Duval, directeur de la Sama
Les contrats de qualification sont notre porte d’entrée pour maintenir les effectifs

La Sama, dont le siège social est dans le Calvados, rayonne aussi dans l’Eure et l’Orne. L’entreprise de mécanique agricole compte six bases, 91 salariés, dont 12 alternants.

Philippe Duval, directeur de la Sama
© TG
Quels sont vos besoins de recrutement ?

Nous cherchons trois ou quatre mécaniciens, minimum. Si possible de niveau confirmé. Nous avons signé, cette année, douze contrats de qualification. C’est notre porte d’entrée pour augmenter les effectifs de personnels et assurer les remplacements. Mais les jeunes ne sont pas d’astreinte.

Quel(s) profil(s) cherchez-vous ?

Nous recrutons à partir du bac pro, minimum. On essaie de prendre tous ceux qui viennent nous voir. Si jamais on refuse une candidature, c’est parce qu’on sent que la personne n’est pas faite pour ce  métier. Les douze jeunes qui sont chez nous sont en CAP, en bac pro, en BTS. Nous leur proposons systématiquement un CDI et une professionnalisation en interne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Une première au Salon pour Corentin Angot
Diplômé ingénieur agronome, Corentin Angot se plaît à travailler sur la ferme paternelle à Gouffern-en-Auge, dans l'Orne en…
Publicité