Aller au contenu principal

Les cuisines centrales et restaurants sous surveillance

La semaine dernière, la FDSEA de l’Orne et les JA ont suivi le mot d’ordre national. Ils ont inspecté différents lieux de restauration collective pour vérifier la provenance des marchandises et engager la discussion.

La FNSEA a lancé l’opération « 7 familles ». La semaine dernière, les agriculteurs étaient donc invités à se déplacer vers les structures de restauration collective. De nombreux lieux ont été contrôlés. L’objectif était comme le rappelait la présidente de la FDSEA de l’Orne, Anne-Marie Denis, de permettre à chacun de continuer à s’investir localement. Ils ont été nombreux à se mobiliser lors des blocages. Par conséquent, ils pouvaient poursuivre en allant dans les cuisines centrales, chaînes de restaurant…
La cuisine de l’hôpital d'Argentan, puis la cuisine centrale, ont été inspectées par un groupe d’agriculteurs locaux, mercredi. Ils sont venus contrôler les chambres froides.
« Nous voulons vérifier l’origine des produits alimentaires », explique Jérôme Leroux, agriculteur à Sai. Une vérification nécessaire aux yeux des agriculteurs au regard des produits étrangers trouvés lors des blocages des camions. Ghislain Martel, directeur adjoint de l'hôpital reste ouvert à la discussion. Pour lui, l’achat local est important mais pas toujours facile à faire.
La visite s’est poursuivie à la cuisine centrale d’Argentan intercom.

Maintenir la pression
Un peu plus loin, un autre groupe a ciblé la cuisine centrale de Saint-Cornier-des-Landes qui livre 20 000 repas par an à la maison de retraite, à l’école de la Marinerie, l’école maternelle et primaire André Breton de Tinchebray ainsi qu’au centre d’animation de Tinchebray.
« Nous voulons maintenir la pression,» note Eric Hatteville, président cantonal de la FDSEA, qui n’hésite pas à demander les bons de livraisons ou factures des produits.
La veille Mc Donalds, Buffalo Grill et le bowling de Flers avaient été inspectés.
Aux portes d’Alençon, à Condé-sur-Sarthe, ils ont inspecté plusieurs restaurants dont La Boucherie, McDonald's et Flunch.
Si rien de particulier n’a été trouvé, les agriculteurs ne sont pas dupes. « Nous y retournerons», assurent-ils.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Claas, jaguar 990 TT
La Jaguar 990 TT : ce qu’en disent les chauffeurs
Dans la parcelle de Francis Martin et Mickaël Philippe à Sottevast (50), une vingtaine de collègues ont prêté main-forte aux…
VIDEO La Jaguar 990 TT Claas se démène dans la Manche
Le concessionnaire SM3 Claas a fait venir l’ensileuse 990 terra trac pour une démonstration dans la Manche. Venue d’Allemagne, la…
Frédéric Bellanger, Orne
Chez Frédéric Bellanger, le bonheur est dans l’herbe
Pour Frédéric Bellanger, producteur de viande bovine à La Boursillière à Moutiers-au-Perche (61), le bonheur est dans le pré :…
ABATTOIR ASH TEBA
Nouveau coup dur pour l’abattoir et Teba
Dans la nuit de mercredi 21 à jeudi 22 octobre 2020, des fuites sur l’installation froid ont été détectées à l’Abattoir de Saint-…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
Publicité