Aller au contenu principal

Les cuisines centrales et restaurants sous surveillance

La semaine dernière, la FDSEA de l’Orne et les JA ont suivi le mot d’ordre national. Ils ont inspecté différents lieux de restauration collective pour vérifier la provenance des marchandises et engager la discussion.

La FNSEA a lancé l’opération « 7 familles ». La semaine dernière, les agriculteurs étaient donc invités à se déplacer vers les structures de restauration collective. De nombreux lieux ont été contrôlés. L’objectif était comme le rappelait la présidente de la FDSEA de l’Orne, Anne-Marie Denis, de permettre à chacun de continuer à s’investir localement. Ils ont été nombreux à se mobiliser lors des blocages. Par conséquent, ils pouvaient poursuivre en allant dans les cuisines centrales, chaînes de restaurant…
La cuisine de l’hôpital d'Argentan, puis la cuisine centrale, ont été inspectées par un groupe d’agriculteurs locaux, mercredi. Ils sont venus contrôler les chambres froides.
« Nous voulons vérifier l’origine des produits alimentaires », explique Jérôme Leroux, agriculteur à Sai. Une vérification nécessaire aux yeux des agriculteurs au regard des produits étrangers trouvés lors des blocages des camions. Ghislain Martel, directeur adjoint de l'hôpital reste ouvert à la discussion. Pour lui, l’achat local est important mais pas toujours facile à faire.
La visite s’est poursuivie à la cuisine centrale d’Argentan intercom.

Maintenir la pression
Un peu plus loin, un autre groupe a ciblé la cuisine centrale de Saint-Cornier-des-Landes qui livre 20 000 repas par an à la maison de retraite, à l’école de la Marinerie, l’école maternelle et primaire André Breton de Tinchebray ainsi qu’au centre d’animation de Tinchebray.
« Nous voulons maintenir la pression,» note Eric Hatteville, président cantonal de la FDSEA, qui n’hésite pas à demander les bons de livraisons ou factures des produits.
La veille Mc Donalds, Buffalo Grill et le bowling de Flers avaient été inspectés.
Aux portes d’Alençon, à Condé-sur-Sarthe, ils ont inspecté plusieurs restaurants dont La Boucherie, McDonald's et Flunch.
Si rien de particulier n’a été trouvé, les agriculteurs ne sont pas dupes. « Nous y retournerons», assurent-ils.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

TUBERCULOSE BOVINE
Tuberculose bovine : quatre cas confirmés dans le Calvados
Le Groupement de défense sanitaire confirme, ce mardi 23 février 2020, la détection de quatre cas de tuberculose bovine. Plus de…
Un liniculteur utopiste
Depuis 2017, l’association Lin et Chanvre bio (LCBio) déploie des essais de chanvre en Normandie. Un des objectifs est de créer…
Graindorge, bâtiments de la future fromagerie
Graindorge mise sur le camembert AOP fermier et bio
La fromagerie Le Clos de Beaumoncel est en cours de finalisation à Camembert (61). Fruit d’un partenariat entre E. Graindorge et…
ETA GIFFARD - EPANDAGE
Terra Variant 585 cherche hectares où s’épandre
À l’automne, Denis Giffard, entrepreneur de travaux agricoles à Tournebu (14), a troqué l’une de ses arracheuses intégrales à…
ORNE - CERTIFICATION HVE
HVE : le label met un pied dans l’Orne
La Chambre d’agriculture de Normandie a invité les agriculteurs à s’informer sur le label HVE au cours de trois réunions dans l’…
Le GDS 14 élit son nouveau président
Lors de son assemblée générale, le Groupement départemental sanitaire du Calvados a renouvelé son bureau. Alain Legentil,…
Publicité