Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les élèves du Robillard (14) se retroussent les manches pour les plus démunis

Les élèves de 1re et 2e année de BTS Agronomie productions végétales du Robillard ont participé à un glanage solidaire, mardi 10 septembre, à Bernières d’Ailly. L’objectif : récupérer des denrées non récoltées, mais consommables, dans le cadre de la Journée nationale du don agricole organisée par Solaal.

lll Près d’1,2 tonne. C’est le poids en oignons et pomme de terre qu’ont récolté les élèves de 1re et 2e année de BTS Agronomie productions végétales du Robillard, mardi 10 septembre, lors d’une opération de glanage solidaire. Elle s’est déroulée pour la deuxième année consécutive dans les champs de Mathilde Vermès, agricultrice à Bernières d’Ailly (14). Cette action entre dans le cadre de la Journée nationale du don agricole organisée par Solaal (association Solidarité des producteurs agricoles et filières alimentaires). Cette année, la date est fixée au 24 septembre.

Journée solidaire
Par groupe de cinq, les étudiants parcourent les parcelles à la recherche de pommes de terres et d’oignons oubliés lors de la récolte, mais consommables. « La société est de plus en plus individualiste et c’est dommage. C’est important que la nouvelle génération soit capable de donner du temps et de l’énergie pour des personnes dans le besoin », souligne Mathilde Vermès. Et la démarche solidaire semble faire son effet auprès des jeunes. « Nous arrivons dans l’hiver. Il faut se mobiliser pour venir en aide aux personnes qui ne peuvent pas se nourrir. En plus la journée est sympa, il fait beau et il y a une bonne ambiance», confient Raphaël et Justin, élèves en 2e année de BTS APV au Robillard. Une bonne occasion aussi pour créer du lien entre les étudiants. « C’est un peu notre journée d’intégration aujourd’hui. On apprend à connaître les 2e années, c’est très convivial », apprécie Baptiste, en 1ère année de BTS APV. La totalité des denrées récoltées a été donnée à la Croix-Rouge de Lisieux.

La MSA partenaire
Cette journée est née l’an dernier d’une rencontre entre Sylviane Pralus, présidente de la MSA Côtes Normandes et Jean-Michel Hamel, engagé dans l’association Solaal.
« Le Robillard nous a sollicités pour renouveler cette action de glanage solidaire cette année, nous avons immédiatement accepté. Il vaut mieux donner que jeter », détaille Jean-Michel Hamel. Depuis sa création en 2013 par Jean-Michel Lemétayer, ancien président de la FNSEA décédé la même année, Solaal a collecté 14 500 tonnes de produits agricoles « soit 29 millions de repas, détaille-t-il. Les agriculteurs sont solidaires et généreux, c’est dans leur ADN. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

ELISE HEBERT
« Si je n’essaie pas, je serai déçue »
Anxieuse, mais bosseuse, Élise Hébert, 22 ans, est salariée de l’entreprise de travaux agricoles Vandecandelaère, à Saint-Manvieu…
MARC BUON ET SA FILLE JULIE
Marc revit et fait sa rééducation en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon est…
Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité