Aller au contenu principal

Etude
Les éleveurs de moins de 50 ans ont des exploitations et des troupeaux plus grands

Quelles seront les caractéristiques des exploitations normandes d’ici 2020 ? Pour le savoir, le Pôle Economie et Prospective des Chambres de Normandie a étudié le profil des exploitations des agriculteurs de moins de 50 ans. Avec des éleveurs plus jeunes, des exploitations plus diversifiées et avec plus de salariés, de nouvelles formes d’organisation du travail se profilent pour 2020.

Les éleveurs laitiers normands de moins de 50 ans ont des exploitations plus grandes que leurs aînés et que la moyenne régionale : 111 hectares contre 99 hectares pour les élevages laitiers normands. Leurs troupeaux sont également de taille plus importante, avec en moyenne 62 vaches laitières alors que la moyenne régionale est de 56 vaches laitières pour l’ensemble des éleveurs laitiers. Niveau assolement, les “jeunes éleveurs” normands ont moins de prairies, dédiant ainsi plus de surfaces au maïs et à un atelier de cultures de vente.Parmi les exploitations laitières normandes ayant au moins un “jeune exploitant”, 2 000 ont des salariés, soit 29 % d’entre elles : c’est légèrement plus que la moyenne de l’ensemble des laitiers (27 %). Cependant, si plus d’exploitations ont des salariés, la part de la main-d’œuvre salariale dans l’exploitation n’est pas plus importante dans les exploitations ayant un “jeune exploitant” : l’augmentation du nombre d’UTA par exploitation vient de la hausse du nombre d’UTA familiales (tableau 1).

Les “jeunes éleveurs” sont plus diversifiés

A la tête d’exploitations de plus grande taille, les jeunes éleveurs sont également plus diversifiés. La fin de l’élevage laitier spécialisé de leurs aînés ? Pas forcément, car si les exploitations sont certes plus diversifiées, celles-ci comptent en général plusieurs associés, où chacun est spécialisé sur un atelier. Mais la combinaison de plusieurs ateliers au sein d’une même structure la consolide.Ainsi, plusieurs tendances se dégagent. Les “jeunes éleveurs” mettent en place des ateliers d’engraissement de jeunes bovins, produisent des veaux de boucherie, font de l’élevage de granivores et/ou dédient une part importante aux cultures de vente. Alors que près de 90 % des éleveurs qui font du lait avec des grandes cultures et engraissent des jeunes bovins ont moins de 50 ans, seulement la moitié des éleveurs laitiers spécialisés ont moins de 50 ans. Les exploitants de moins de 50 ans sont moins présents dans le système lait spécialisé : seule la moitié des exploitations en comptent un.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité