Aller au contenu principal
Font Size

Les Etablissements Morineau présentent la gamme Supertino

Les établissements Morineau ont organisé mercredi 2 décembre une présentation dynamique des matériels Supertino. Le rendez-vous était donné dès 9 h 30 chez Didier et Catherine Appert à Neauphe-sur-Dives dans l’Orne.

Au menu de cette matinée, essais, prise en main, conseils techniques et nutritionnels autour de la mélangeuse automotrice, du bol pailleur Supertino et de la faucheuse autochargeuse.
La gamme de mélangeuse double vis automotrice à une capacité allant de 12 à 23 m3 dans la configuration RE et de 26 à 30 m3 dans sa version maxi, version maxi qui se différencie par ses vis d’un diamètre plus grand et d’un système de transmission Powershift d’origine (optionnel sur la version RE) qui permet de démarrer facilement le mélange et vider complètement la cuve. Le déchargement s’effectue du coté gauche avec des tapis de 50, 70 et 100 cm. L’alimentation se fait grâce à la fraise d’un diamètre de 69 cm et d’une largeur de travail de 2 mètres. Les deux sens de rotation et les couteaux en position hélicoïdales permettent de bien préparer le fourrage avant l’arrivée dans la cuve.
Concernant le bol pailleur trainé, la gamme s’étend de 8 à 42 m3 avec des machines de une, deux ou trois vis. Alliant les deux fonctions de mélangeuse distributrice et pailleuse, la gamme Supertino répond aux exigences des éleveurs. Son boitier électronique permet une pesée programmable de 50 recettes et 30 composants possible. Coté pailleuse, la turbine éjecte la paille jusqu'à 18 mètres, idéal pour les bâtiments à grandes travées.
Les agriculteurs présents auront également pu découvrir par le biais d’une vidéo les qualités de coupe et de récolte que propose Supertino grâce à sa gamme de faucheuse autochargeuse trainée.
Pour Denis Morineau, responsable des établissements du même nom, “Nous avons
souhaité organiser une matinée très professionnelle pour que chacun puisse comprendre le fonctionnement des matériels et ses avantages, que ce soit en temps, en productivité et en qualité de fourrage”.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité