Aller au contenu principal

Les Etablissements Morineau présentent la gamme Supertino

Les établissements Morineau ont organisé mercredi 2 décembre une présentation dynamique des matériels Supertino. Le rendez-vous était donné dès 9 h 30 chez Didier et Catherine Appert à Neauphe-sur-Dives dans l’Orne.

Au menu de cette matinée, essais, prise en main, conseils techniques et nutritionnels autour de la mélangeuse automotrice, du bol pailleur Supertino et de la faucheuse autochargeuse.
La gamme de mélangeuse double vis automotrice à une capacité allant de 12 à 23 m3 dans la configuration RE et de 26 à 30 m3 dans sa version maxi, version maxi qui se différencie par ses vis d’un diamètre plus grand et d’un système de transmission Powershift d’origine (optionnel sur la version RE) qui permet de démarrer facilement le mélange et vider complètement la cuve. Le déchargement s’effectue du coté gauche avec des tapis de 50, 70 et 100 cm. L’alimentation se fait grâce à la fraise d’un diamètre de 69 cm et d’une largeur de travail de 2 mètres. Les deux sens de rotation et les couteaux en position hélicoïdales permettent de bien préparer le fourrage avant l’arrivée dans la cuve.
Concernant le bol pailleur trainé, la gamme s’étend de 8 à 42 m3 avec des machines de une, deux ou trois vis. Alliant les deux fonctions de mélangeuse distributrice et pailleuse, la gamme Supertino répond aux exigences des éleveurs. Son boitier électronique permet une pesée programmable de 50 recettes et 30 composants possible. Coté pailleuse, la turbine éjecte la paille jusqu'à 18 mètres, idéal pour les bâtiments à grandes travées.
Les agriculteurs présents auront également pu découvrir par le biais d’une vidéo les qualités de coupe et de récolte que propose Supertino grâce à sa gamme de faucheuse autochargeuse trainée.
Pour Denis Morineau, responsable des établissements du même nom, “Nous avons
souhaité organiser une matinée très professionnelle pour que chacun puisse comprendre le fonctionnement des matériels et ses avantages, que ce soit en temps, en productivité et en qualité de fourrage”.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Trois représentants de l’État visitent les fermes du Calvados
Le sous-préfet de Lisieux et la FDSEA, jeudi 17 novembre 2022. La sous-préfète de Vire et la Chambre, vendredi 18 novembre 2022.…
Publicité