Aller au contenu principal

Les Etablissements Morineau présentent la gamme Supertino

Les établissements Morineau ont organisé mercredi 2 décembre une présentation dynamique des matériels Supertino. Le rendez-vous était donné dès 9 h 30 chez Didier et Catherine Appert à Neauphe-sur-Dives dans l’Orne.

Au menu de cette matinée, essais, prise en main, conseils techniques et nutritionnels autour de la mélangeuse automotrice, du bol pailleur Supertino et de la faucheuse autochargeuse.
La gamme de mélangeuse double vis automotrice à une capacité allant de 12 à 23 m3 dans la configuration RE et de 26 à 30 m3 dans sa version maxi, version maxi qui se différencie par ses vis d’un diamètre plus grand et d’un système de transmission Powershift d’origine (optionnel sur la version RE) qui permet de démarrer facilement le mélange et vider complètement la cuve. Le déchargement s’effectue du coté gauche avec des tapis de 50, 70 et 100 cm. L’alimentation se fait grâce à la fraise d’un diamètre de 69 cm et d’une largeur de travail de 2 mètres. Les deux sens de rotation et les couteaux en position hélicoïdales permettent de bien préparer le fourrage avant l’arrivée dans la cuve.
Concernant le bol pailleur trainé, la gamme s’étend de 8 à 42 m3 avec des machines de une, deux ou trois vis. Alliant les deux fonctions de mélangeuse distributrice et pailleuse, la gamme Supertino répond aux exigences des éleveurs. Son boitier électronique permet une pesée programmable de 50 recettes et 30 composants possible. Coté pailleuse, la turbine éjecte la paille jusqu'à 18 mètres, idéal pour les bâtiments à grandes travées.
Les agriculteurs présents auront également pu découvrir par le biais d’une vidéo les qualités de coupe et de récolte que propose Supertino grâce à sa gamme de faucheuse autochargeuse trainée.
Pour Denis Morineau, responsable des établissements du même nom, “Nous avons
souhaité organiser une matinée très professionnelle pour que chacun puisse comprendre le fonctionnement des matériels et ses avantages, que ce soit en temps, en productivité et en qualité de fourrage”.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Une première au Salon pour Corentin Angot
Diplômé ingénieur agronome, Corentin Angot se plaît à travailler sur la ferme paternelle à Gouffern-en-Auge, dans l'Orne en…
Publicité