Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Entreprise
Les Ets Morineau s’ancre dans le Perche

Dans la continuité de ses investissements à Rai et Chailloué, les Ets Morineau (distributeur Same-Deutz Fahr) ouvriront dans quelques mois une antenne dans le Perche ornais.

Eric et Denis Morineau : confiants en l’avenir de l’agriculture française et du Grand Ouest en particulier.
Eric et Denis Morineau : confiants en l’avenir de l’agriculture française et du Grand Ouest en particulier.
© TG
Dix ans après leur arrivée à Chailloué et avoir multiplié le nombre de salariés et les volumes d’activité par quatre, les Ets Morineau franchissent une nouvelle étape. Un projet d’implantation (du côté de Bellême ou de Nogent) avance à grands pas. Premiers coups de pelle dans quelques semaines.

De la confiance et de la visibilité
Ce n’est pas par stratégie expansionniste que Denis et Eric Morineau ont décidé d’agrandir la voilure. Il s’agit bien plus d’un projet d’entreprise nourri par une confiance retrouvée et une visibilité acquise.
Confiance en l’avenir avec une conjoncture agricole macro et micro économique sur de bons rails. Les cours des produits agricoles sont fermes. Ils sont soutenus par des besoins mondiaux sans cesse croissants. “La consommation va être boostée, pronostique Denis Morineau. C’est bon pour notre agriculture. Il faut arrêter de se faire peur quant à l’avenir de la ferme France”. D’autant plus que le développement des biocarburants et des énergies renouvelables plaident pour la durabilité d’une demande soutenue en denrées agricoles. Dans ce contexte de mondialisation, la France et plus particulièrement la Basse-Normandie avec ses conditions pédo-climatiques disposent de sérieux atouts pour s’imposer.

Same et Deutz Fahr: deux marques complémentaires
Visibilité acquise, c’est une carte des zones de distribution du Groupe Same Deutz-Fahr redessinée par le constructeur. Les Ets Morineau commercialisent désormais les deux marques complémentaires sur les 2/3 du département de l’Orne. “Michel Schiettequatte, Pdg de Same Deutz-Fahr est quelqu’un de jeune et dynamique. Il nous accorde sa confiance. D’autre part, il a repositionné les produits en fonction des différents segments du marché”, précise Denis Morineau. C’est ainsi que la marque Deutz Fahr se positionne en tracteur de culture avec une valeur ajoutée importante. La marque Same, quand à elle, en spécialiste des tracteurs d’élevage, vignerons et fruitiers. Les produits Same offrent également une alternative à l’achat d’un tracteur d’occasion.
Th. Guillemot
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité