Aller au contenu principal

Entreprise
Les fumées du calumet de la paix dans le ciel de Bretteville-l’Orgueilleuse (14)

Triturer du colza serait-il “olfactivement” incorrect ? Oui répond une partie des riverains de l’unité Sanders (groupe Glon) à Bretteville-l’Orgueilleuse

Première mesure concrète : “d’ores et déjà, nous avons décidé d’arrêter l’exploitation de l’unité du samedi 5 h au dimanche soir 21 h”, précise Eric Bordas, directeur régional Sanders Ouest. 
Première mesure concrète : “d’ores et déjà, nous avons décidé d’arrêter l’exploitation de l’unité du samedi 5 h au dimanche soir 21 h”, précise Eric Bordas, directeur régional Sanders Ouest. 
© TG
Décidément pas facile pour l’agriculture au sens large de tracer son sillon droit dans la ceinture nord/ouest de Caen. On se souvient de la saga estivale, en 2004 du côté de Rots, et de cet épisode des dessertes agricoles cadenassées et donc inaccessibles aux tracteurs et moissonneuses-batteuses. Un contre-sens de la nature. 
Aujourd’hui, c’est l’usine de trituration de colza qui fait tousser certains riverains, notamment du côté de St-Manvieu-Norrey. L’unité, propriété de Sanders et dont la coopérative de Creully est actionnaire, a démarré son activité en début d’année. 

Calmer le jeu
Elle implique entre autres 500 producteurs de colza du Calvados. Mais “cette activité est à l’origine de nuisances olfactives suscitant une réaction compréhensible des riverains(...). Depuis plusieurs mois, l’Etat s’investit sur ce dossier à la recherche d’une solution préservant tout à la fois les intérêts légitimes des riverains et ceux d’une filière en voie de développement”, indique la Préfecture. 
Ces nuisances olfactives ne présentent aucun risque sanitaire. Cependant, par un arrêté du 4 juin, l’Etat a prescrit un certain nombre de mesures conservatoires notamment la production d’une étude de caractérisation et d'identification des sources d’émission olfactives. Arrêté assorti d’une mise en demeure en date du 16 août.

Des mesures concrètes
Suite à une réunion qui s’est tenue le 14 septembre dernier, Sanders s’est engagé à mettre les moyens financiers nécessaires pour régler ce problème. “D’ores et déjà, nous avons décidé d’arrêter l’exploitation de l’unité du samedi 5 h au dimanche soir 21 h”, précise Eric Bordas, directeur régional Sanders Ouest. L’entreprise doit également présenter à l’Etat dans les jours qui viennent un projet d’investissement validé ainsi que son calendrier de mise en œuvre. “Notre volonté est d’abord de retrouver un climat paisible avec nos voisins les riverains”, insiste le fabricant d’aliments.
Tous les protagonistes espèrent bientôt fumer le calumet de la paix sous le ciel bleu de Bretteville-l’Orgueilleuse et St-Manvieu-Norrey.
On ne peut cependant pas s’empêcher de constater que, même dans le cadre d’un Pôle d’Excellence Rural retenu par l’Etat et porté par la communauté de communes entre Thue et Mue, les chemins sont parsemés d'embûches.
Th. Guillemot
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

TUBERCULOSE BOVINE
Tuberculose bovine : quatre cas confirmés dans le Calvados
Le Groupement de défense sanitaire confirme, ce mardi 23 février 2021, la détection de quatre cas de tuberculose bovine. Plus de…
TUBERCULOSE BOVINE LESSAY
Canton de Lessay : 200 animaux à abattre
Après quatre cas dans le Calvados, un cas de tuberculose bovine a été détecté fin février dans le canton de Lessay au sein d’un…
Graindorge, bâtiments de la future fromagerie
Graindorge mise sur le camembert AOP fermier et bio
La fromagerie Le Clos de Beaumoncel est en cours de finalisation à Camembert (61). Fruit d’un partenariat entre E. Graindorge et…
ETA GIFFARD - EPANDAGE
Terra Variant 585 cherche hectares où s’épandre
À l’automne, Denis Giffard, entrepreneur de travaux agricoles à Tournebu (14), a troqué l’une de ses arracheuses intégrales à…
ORNE - CERTIFICATION HVE
HVE : le label met un pied dans l’Orne
La Chambre d’agriculture de Normandie a invité les agriculteurs à s’informer sur le label HVE au cours de trois réunions dans l’…
Le GDS 14 élit son nouveau président
Lors de son assemblée générale, le Groupement départemental sanitaire du Calvados a renouvelé son bureau. Alain Legentil,…
Publicité