Aller au contenu principal

Téléthon
Les JA se mettent à nu ou presque

Ils n'ont peur de rien ces Jeunes Agriculteurs, surtout pour servir les bonnes causes. Ils viennent de mettre en vente un superbe calendrier, alliant productions agricoles et humour au profit des maladies neuromusculaires et rares.

© EC
On le savait déjà, les Jeunes Agriculteurs de la Manche osent tout ou presque. Logique, la fougue de la jeunesse ne les a pas encore installés dans la routine, surtout lorsqu'il s'agit des bonnes causes. Pour le Téléthon 2012, ils viennent de sortir un calendrier alliant leur métier et l'humour, le tout en tenue d'Adam ou d'Eve s'il vous plaît ! Présenté officiellement à Coudeville sur Mer (canton de Bréhal), au GAEC de Brédeville, le calendrier en question est édité à 1 000 exemplaires. "Nous remercions notamment l'Agriculteur Normand pour son soutien financier et l'imprimerie NII (Caen) qui a accepté de l'imprimer quasiment gratuitement" précisent Nadège Mahé et Émilie Lebrun, respectivement trésorière des JA, responsable de la communication et animatrice. Coup de chapeau au passage à la photographe, Linda Sauvage, pour son travail remarquable, d'autant plus que les prises de vues ont été faites en une journée sur quatre exploitations (cantons de  Marigny, La Haye Pesnel, Bréhal et Montmartin sur Mer) et le tout gratuitement.

Modèle d'un jour
Dans la Manche, 500 agriculteurs sont adhérents au JA dans 22 cantons (50 000 au niveau national). Ils se définissent avant tout comme porteurs d'idées novatrices et ce à tous les niveaux. "Outre le Festival de la Terre, nous participons à de nombreuses manifestations dans le département pour faire connaître notre syndicat et notre métier". Le Téléthon, les JA y participent depuis quatre ans. "Nous organisons, entre autre, une vente de légumes sur commande mais qui ne laisse qu'une faible marge (entre 3 et 400 euros). Avec le calendrier, nous visons les 5 000 euros reversés à l'association départementale qui nous a d'ailleurs suggéré l'idée, validée d'emblée par le conseil d'administration". De la pensée aux actes, il y a parfois une frontière difficile à franchir. Pas pour les JA ; tous les membres du bureau ont dit "Banco". Certains n'ont pu se dégager à temps des ensilages. Pas de problème, des adhérents de base, comme Christophe Heurteaux (lait et veaux de boucherie à Orval) ont accepté de poser comme modèle.

Sensibilisation
Lors de la conférence de presse à laquelle assistaient, outre Nadège Mahé et Christophe Heurteaux, Romaric Anquetil (Saint Jean des Champs) et Arnaud Martinet (Marigny) ont précisé leur motivation. "Nous sommes jeunes, pour certains déjà parents, donc très sensibilisés aux maladies qui peuvent éventuellement atteindre nos enfants".
Avant la sortie officielle, le bouche à oreille a commencé à bien fonctionner. Les calendriers se vendent déjà comme des petits pains. Ils deviendront certainement un "collector" que s'arrachera la prochaine génération, uniquement pour le plaisir de voir leur papa, maman, oncle, tante, etc. jouer les modèles aux champs. Quant aux autres, acheter ce calendrier permettra à l'association départementale d'engranger des finances pour soulager la douleur des plus jeunes tout en participant à la recherche génétique.
Les JA vendront aussi ce calendrier samedi prochain, 8 décembre, sur le parking du centre commercial dans le centre de Saint-Lô. Un calendrier qui trônera parmi le lait chaud, les animations pour enfants et la mini-ferme. Il sera aussi vendu dans quatre points du département : centre de coordination Téléthon Manche, 39 rue de la Poterie, Valognes ; Bureau des JA 50, Maison de l'Agriculture, avenue de Paris, Saint-Lô ; Fan D'Images, magasin de la photographe bénévole, Linda sauvage, 6 avenue Eisenhower, Bréhal et le magasin Benetton, 53 rue Saint Nicolas, Coutances. Aucune excuse donc pour ne pas posséder ce fameux calendrier, chacun peut aussi le commander sur le site des Jeunes Agriculteurs (www.ja50.fr).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Une première au Salon pour Corentin Angot
Diplômé ingénieur agronome, Corentin Angot se plaît à travailler sur la ferme paternelle à Gouffern-en-Auge, dans l'Orne en…
Publicité