Aller au contenu principal
Font Size

Guidage
Les jeunes guidés vers l’agriculture de précision

L’agriculture évolue et les formations aussi.L’établissement d’enseignement agricole du Robillard a donc acquis un système d’autoguidage avec correction RTKmax.

Le Robillard s’oriente vers l’agriculture de précision. L’établissement dispose désormais d’un système d’autoguidage. “Mais pas n’importe quel équipement. Avec une précision de plus ou moins deux centimètres, c’est la rolls du guidage”, souligne Emmanuel Vauquelin, de la société Latitude. C’est la première installation de ce type dans l’enseignement agricole normand. Latitude commercialise la marque Trimble et collabore avec Sat-infos. Cette entreprise est spécialisée dans le positionnement à moins de 20 centimètres.
Le GPS pilote donc le système hydraulique. Le tracteur tourne au centimètre près. Le tracteur est équipée d’un GPS récepteur centimétrique, un bloc hydraulique et un écran de contrôle. Pour atteindre une précision centimétrique, nous avons recours à du GPS par différentiel. Il est effectué par des corrections issues de balises au sol. C’est le seul moyen d’être aussi précis”, explique Emmanuel Vauquelin. C’est là qu’intervient Sat-infos avec un boîtier véhiculant ces informations. La communication entre les balises au sol et le tracteur s’effectue par un réseau téléphonique type GPRS.
Et le spécialiste du GPS ne doute pas de la rentabilité des matériels d’autoguidage. “Aujourd’hui quand vous passez avec un semoir, vous croisez un minimum de 10 centimètres. Un système de guidage performant réduit les consommations d’intrants et de carburants. Le nombre de passage diminue. Sur des exploitations  céréalières importantes, la précision peut permettre des économies non négligeables”.

Pédagogie
et expérimentation végétale
Coût total de l’investissement : 25 000 euros. “Cette somme est subventionnée à hauteur de 80 % par le Conseil régional de Basse-Normandie”, rappelle Bruno Ricard, directeur du Robillard. Le nouveau matériel répond à des besoins pédagogiques et d’expérimentation végétale. “Ce type de système tend à se généraliser. Il est indispensable que nous formions les futurs chauffeurs avec”.

V.M.

Une journée de l’agriculture de précision

Le 14 février prochain, les BTS Génie des Equipements Agricoles organisent la journée de l’agriculture de précision. Cette manifestation est mise en place dans le cadre du module d’initiative locale. Les étudiants présenteront leurs travaux accompagnés par des intervenants extérieurs. Huit ateliers sont au programme : cartographie de rendement, télédétection, système d’information géographique, Scan, cartographie de sol et outils de modulation. La journée est ouverte à l’ensemble du monde agricole. Rendez-vous de 13 h 30 à 17 h 30, le 14 février.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité