Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Diversification
Les Marchés des Producteurs de Pays en Normandie : saison 2014

Les “Marchés des Producteurs de Pays” est une initiative venue de l’Aveyron au début des années 90. Devenue une marque nationale, ils connaissent ces dernières années un véritable essor dans de nombreuses régions en France, notamment en Normandie, avec des consommateurs de plus en plus en recherche de produits de terroir.

Véritable opportunité pour le producteur de mettre en valeur la richesse et la diversité de ses productions, de bénéficier de l’appui et de la visibilité d’un réseau dynamique, c’est un rendez-vous pour tous producteurs fermiers normands à ne pas manquer.


Marché des Producteurs de Pays, bien plus qu’un marché……

Un marché uniquement constitué de producteurs locaux

Un Marché des Producteurs de Pays (MPP) est un marché composé uniquement de producteurs fermiers et artisanaux locaux, organisé à l’initiative des collectivités accompagnées par les chambres d’agriculture. Il cherche à privilégier le contact direct entre le producteur et le consommateur dans un cadre de rencontre convivial. La population locale et les touristes ont ainsi  l’opportunité de tisser du lien en partageant sur la richesse et la diversité des productions locales. Régulier, saisonnier ou événementiel, en journée ou en veillée, le MPP est parfois ponctué de festivités proposées par les collectivités et peut offrir la possibilité de se restaurer sur place, avec des repas composés uniquement de produits fermiers et artisanaux normands des producteurs présents, accentuant le caractère chaleureux de ces évènements. Tous les ingrédients sont ainsi réunis pour faire découvrir et mettre en valeur les savoir-faire des producteurs de Pays présents auprès des consommateurs.


… Mis en valeur par un réseau dynamique

Ces Marchés des Producteurs de Pays sont régis par une charte garantissant au consommateur le lien avec le producteur et des produits fermiers de qualité (les producteurs ne commercialisent que les produits de leur exploitation et doivent respecter le guide des bonnes pratiques “Bienvenue à la Ferme”). Comme témoigne M. Marty, producteur d’escargots à Chaumont (61) exposant sur plusieurs MPP ornais en 2013 : “La charte qui régit l’organisation des Marchés des Producteurs de Pays est en soi un élément qui concourt à la qualité de ces manifestations. Elle permet de nous faire reconnaître réellement en tant que producteurs parmi ceux qui se déclarent producteurs et ne le sont pas en réalité. Elle facilite ainsi le dialogue entre le consommateur et le producteur, ce dernier étant identifiable en tant que tel par le client”.Ainsi pour les collectivités, les MPP constituent un moyen d’initier de nouveaux marchés avec une démarche qualitative, tout en “professionnalisant” des marchés existants. Ils concourent à la dynamique territoriale ainsi qu’au soutien de l’économie locale.Afin de mettre en valeur les Marchés des Producteurs de Pays, des outils de signalétique reprenant le logo “Marché des Producteurs de Pays” sont fournis aux collectivités. Ils permettent d’informer le visiteur de la démarche qualitative dans laquelle est engagé le marché. En outre, les chambres d’agriculture assurent le référencement des MPP sur le site : www.marches-producteurs.com et diffusent à travers leur département des flyers reprenant la programmation des MPP sur leur territoire afin d’en assurer la plus large promotion.L’ensemble de ces outils de communication, ainsi que la notoriété grandissante du réseau est à même de garantir au producteur exposant une réelle visibilité de ces ses produits à l’échelle locale et départementale en particulier.

Déploiement en Normandie

En 2012, s’est tenu en Normandie (au Havre, Seine-Maritime) le congrès national regroupant les réseaux “Marché des Producteurs de Pays” et “Bienvenue à la Ferme”. Ce rendez-vous a permis d’impulser la mise en place des Marchés des Producteurs de Pays en Normandie. En effet, les MPP sont apparus comme élément de réponse aux attentes exprimées par des collectivités de plus en plus nombreuses à vouloir promouvoir les circuits de proximité sur leur territoire.La Manche a été le premier département à se lancer en Normandie parrainée par la Chambre d’agriculture de la Dordogne pour sa phase test fin 2012. L’Orne a suivi avec une sollicitation forte des collectivités pour 2013 : 4 lieux de marchés et 9 dates ont été proposées. Quant au Calvados, leurs premiers MPP se sont tenus fin 2013 à l’occasion des fêtes de Noël. “La Normandie prend le train en marche, poursuit M. Marty, avec un peu de volonté et en n’ayant pas peur de se lancer, une véritable dynamique de Marchés des Producteurs de Pays va peu à peu pouvoir s’instaurer dans le paysage normand”. Tous les départements en phase test en 2013, reconduisent l’initiative en 2014 avec en particulier pour l’Orne 19 jours de marchés et 7 collectivités ayant répondu présentes. Pour l’Eure, la phase test sera pour cette année avec déjà 4  dates programmées ; pour la Seine-Maritime, la programmation est à venir.
En résumé, participer au Marchés de Producteurs de pays est l’occasion pour vous, producteur, de :

- se retrouver sur un marché entre producteurs et artisans locaux pour valoriser votre savoir-faire et vos produits auprès du consommateur ;

- profiter des outils de communication mis à votre disposition (badges, tabliers, autocollants, affiches, etc.) ;

- bénéficier de la force de communication et du dynamisme d’un réseau et d’une marque de notoriété grandissante : guides, sites Internet, manifestations, etc.

Pour en savoir plus sur la charte nationale et les engagements des producteurs MPP, contacter votre Chambre d’agriculture.

Calendrier MPP bas-normands 2014

- Calvados

Caen et Bayeux : 20 et 21 décembre (dates à confirmer).Autres dates à venir.Renseignements : Frédérique Salmon au 02 31 70 25 41.

- Manche

Le Dezert : 6 avril - St Lô : 17 avril.Renseignements et candidature : Stéphanie Barbier au 02 33 06 45 43.


- Orne

Alençon : 18 avril, 6 juin, 12 septembre et 28 novembre.Bagnoles de l’Orne : chaque jeudi du 10 juillet au 21 aout. Bretoncelles : 31 mai ; 28 juin et 20 septembre.Gacé : 13 juillet - Juvigny sous Andaine : 15 juin.Sées : 11 avril - Vimoutiers : 7-8 juin.Renseignements et candidature : Julie Babin au 02 33 31 49 41.


Formation

A destination des producteurs fermiers organisées par les Chambres d’agriculture de Normandie : “J’aménage mon stand pour le rendre attractif”- 2 jours en fin d’année dans la Manche : inscriptions au 02 33 06 49 91.- 17 et 18 novembre en Seine-Maritime :inscriptions au 02 35 59 47 70.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

ELISE HEBERT
« Si je n’essaie pas, je serai déçue »
Anxieuse, mais bosseuse, Élise Hébert, 22 ans, est salariée de l’entreprise de travaux agricoles Vandecandelaère, à Saint-Manvieu…
MARC BUON ET SA FILLE JULIE
Marc revit et fait sa rééducation en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon est…
Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Publicité