Aller au contenu principal

Traite
Les nouveautés 2011 du robot de traite VMS DeLaval

Hanovre, Allemagne (16 novembre 2010). Des technologies plus intelligentes, l'intégration possible de systèmes et de nouvelles options d'évolution font partie des nouveaux avantages que le VMS 2011 apportera aux producteurs laitiers, a annoncé DeLaval aujourd'hui au parc des expositions EuroTier à Hanovre.

.
.
© DR

Depuis127 ans, nous œuvrons pour proposer des solutions alternatives à nos clients en adéquation avec leurs besoins. Avec chaque nouveau produit ou mise à niveau, nous élargissons cette offre. Nous avons, par tradition, coutume d'installer des VMS sur des troupeaux de 40 à 300 vaches laitières, avec le lancement du premier roto de traite robotisé au monde, l'AMR DeLaval, notre gamme de robots de traite s'enrichit et sommes parés pour proposer des solutions aux producteurs laitiers de tous les segments d'élevage et de toutes tailles de troupeaux," affirme Edouard ALIX, responsable Robotique chez DeLaval..

La dernière version du robot de traite VMS DeLaval offre encore plus de capacité avec une pose plus rapide et une dépose plus intelligente des gobelets trayeurs, jusqu'à 45 minutes de gagnés par jour. Elle met également à disposition des options qui permettent d'afficher sur l'écran tactile les informations relatives à l'attente avant traite et de connaître en temps réel l'emplacement d'une vache dans le bâtiment. De plus, le VMS 2011 est équipé d'un nouveau logiciel baptisé Delpro 3.5 permettant aux producteurs laitiers d'être immédiatement en contact avec tous les aspects de leur exploitation laitière.

Une des forces principales du robot de traite VMS DeLaval repose sur la stratégie de la société qui a fait de l'évolutivité un élément intégral du développement au cours de ces dix dernières années. En d'autres termes, même les producteurs laitiers équipés des premiers VMS peuvent les mettre à niveau pour y intégrer les avantages apportés par le modèle le plus récent sans avoir à changer de station de traite. "Nous voyons en cela un grand avantage pour nos clients. Le VMS représente un investissement dans les systèmes d'automatisation, qui fonctionne immédiatement et qui peut toujours être maintenu à niveau," ajoute Edouard ALIX qui explique la portée de cette dernière mis à jour : "parallèlement au renforcement de son évolutivité, des options d'intégration et de facilité d'entretien, nous avons introduit de nouvelles et importantes fonctionnalités, des fonctionnalités intelligentes dans le système."


DeLaval lance de nouvelles solutions de refroidissement et stockage du lait, un nouveau tank tampon moins coûteux, et un échangeur de chaleur afin d'accroître l'efficacité énergétique

L'intégration dans le système de l'exploitation laitière est un autre facteur-clé de la stratégie de développement DeLaval. Plus tôt cette année, DeLaval avait annoncé que son système de gestion unique Herd NavigatorTM avait été connecté avec succès au VMS. Pour un troupeau de taille moyenne en Europe, les données ont démontré que le Herd NavigatorTM pouvait apporter une amélioration potentielle des bénéfices nets de 250 à 350 Euros par vache et par an.

Optifeeding est la solution d'alimentation intelligente DeLaval, conçue pour aider les producteurs laitiers, leur permettant de gagner jusqu'à 3 heures de travail par jour, d'améliorer les performances et de réduire de manière significative les coûts d'alimentation et de capital. Dans un système de traite volontaire, un des facteurs-clefs pour optimiser les performances de vos vaches est la stratégie d'alimentation planifiée. L'optimisation de la préparation et de la distribution des rations permet aux vaches d'atteindre leur plein potentiel génétique. Des sessions d'alimentation fréquentes favorisent une plus grande consommation et, par conséquent, une plus grande production de lait, et aident à améliorer la circulation des animaux dans un système de traite robotisé.

Globalement, les outils d'analyse disponibles sur la ferme, la facilité d'entretien et la gestion du troupeau intégrée autorisent l'intégration du système. "Nous sommes extrêmement fiers du nouveau VMS 2011. Nous sommes convaincus qu'il aidera les producteurs laitiers, quelle que soit la taille de leurs troupeaux, à atteindre de nouveaux niveaux d'efficacité en termes de simplification du travail, de fiabilité, de polyvalence, de santé animale et de qualité de lait, avec un impact positif pour optimiser la rentabilité," conclut Edouard ALIX.

 

 

Ce qu’il faut retenir sur VMS 2011 :

- Nouveau Design avec l’utilisation de nouveaux capots Heavy Duty (= utilisation intensive)

- Plus de capacité avec une pose plus rapide et dépose intelligente (jusqu’à 45 min de gagnés par jour)

- Plus intelligent avec de nouveaux menus sur l’écran tactile permettant de localiser une vache dans le bâtiment et l’arrivée d’un nouveau logiciel Delpro 3.5

- Plus évolutif avec l’intégration du Herd Navigator, nouveaux outils pour le refroidissement du lait et intégration d’un nouveau système d’alimentation baptisé Optifeeding

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité