Aller au contenu principal

Machinisme
Les pommes sevrées de feuilles par des tétines…

Dans le verger de la Ribaude à Houilly-du-Houlley (14), AMB-Rousset a présenté sa nouvelle ramasseuse à pomme : la R40. La dernière née est équipée d’un tapis à tétines inversées, comme l’ensemble de la gamme. Mais particularité : elle dispose de deux roues jumelées.

La R60, ramasseuse XXL de la société AMB-Rousset, a désormais une petite sœur. La R40 dispose ainsi d’une trémie de 7,50 m3, contre 17 m3 pour son aînée. Le débit de chantier est équivalent à la R60. AMB-Rousset évoque aussi une capacité de 70 à 100 tonnes par heure, selon le volume au sol.  

Rayon de braquage amélioré
La nouvelle ramasseuse est équipée de quatre roues motrices directionnelles. Pas négligeable dans des conditions délicates de récolte.Sa particularité réside dans l’apparition de deux roues jumelées à l’avant. “Grâce à cette disposition, l’essieu avant travaille dans le centre du train arrière de la ramasseuse. Les roues ne passant pas au même endroit, nous limitons ainsi le tassage du sol. Le ramassage s’en trouve facilité dans les conditions boueuses de cette année. Les pneumatiques vont également évoluer, nous allons passer en 700 à l’arrière”, explique Eric Vandenbouhede, directeur commercial AMB-Rousset.
A la conduite, l’apparition des roues jumelées à l’avant facilite la maniabilité de l’engin. “L’excellent rayon de braquage permet de sortir d’un rang de 5,50 mètres et de rentrer dans une autre rang sans aucune manœuvre. C’est son gros avantage par rapport à la R60”, précise Eric Vandenbouhede.

Beaucoup de tétines
et moins de feuilles
Côté technique de ramassage, AMB-Rousset évolue. A l’instar de l’ensemble de la gamme, la R40 est équipée d’un tapis inversé. “C’était une demande de nos producteurs mais surtout des coopératives. Ils ne veulent ni feuilles ni bois dans les trémies. L’aménagement de toutes nos machines avec ce tapis à tétines est donc notre réponse. C’est très efficace, notamment cette année. Le système est jumelé à une soufflerie”, estime le directeur commercial AMB-Rousset.- Moteur Deutz, 4 cylindres
de 156 cv.
- Avancement hydrostatique.
- Pompe et moteur SAUER.
- Anti-patinage avant/arrière électronique.
- Longueur : 8,38 m.
- Largeur : 3,95 m.
- Hauteur : 4,24 m.
- Largeur sur route : 3,17 m.
-Vidange de la trémie : 3,70 m.
-Volume de la trémie :
7 500 litres.

- Fonctionnement
du ramassage :
Ecarteur avant, déviateur
sur tête, triage par tétines,
déviateur sur tapis transversal, trémie avec vis niveleuse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité