Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Groupement de défense sanitaire
Les prophylaxies en première ligne

Pas d’angoisse pour les comptes du groupement de défense sanitaire de la Manche avec un positif de 238 450 euros. A noter selon les secteurs des différences, notamment la section porcine qui affiche un déficit net de 41 918 euros alors que la caisse “solidarité santé animale” s’affiche à 117 205 euros.

Étienne Gavard (à gauche), directeur général du GDS et Daniel Delentaigne (président), “une priorité, la baisse de mortalité des veaux”.
Étienne Gavard (à gauche), directeur général du GDS et Daniel Delentaigne (président), “une priorité, la baisse de mortalité des veaux”.
© EC

Si le nombre de cheptels adhérents est en baisse -logique vue la restructuration et les départs à la retraite- la moyenne des bovins par exploitation est passée de 69,20 (en 2003) à 82,70 cette année. Le nombre d’adhérents, toutes filières confondues, reste stable à 8584.

La suite dans votre prochaine édition.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fermer les abattoirs, c’est tuer les éleveurs
Dimanche 7 juin 2020, le préfet de la Manche a pris la décision de fermer le dernier abattoir de la Manche, à Saint-Hilaire-du-…
MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
Le soja normand prend de l’ampleur
En 2019, la Région lance un appel à projets pour son plan protéines végétales. Le Soja made in Normandie (SMN), alliant, entre…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Maltot exauce le vœu de la ruralité
Maltot, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est son château, sa MFR et son Bœuf en fête. La commune compte 1 095 habitants, se…
Publicité