Aller au contenu principal

OPLO
Les relations se sont améliorées

Gestion des volumes, prix, relations avec les producteurs. L’organisation des producteurs Lactalis de l’Orne (OPLO) a questionné l’entreprise, jeudi à Briouze, à l’occasion de son assemblée générale.

© AD

“Pourquoi appeler une avance de trésorerie  aux producteurs au  premier bimestre de 2014 ? Pourquoi les indicateurs n’ont-ils pas été respectés en 2013 ? Quelles sont les perspectives qu’offre l’entreprise à ses producteurs-livreurs en 2014 et à l’issue des quotas laitiers ? Et comment Lactalis envisage-t-elle les relations avec les organisations de producteurs ?”. Profitant de la présence de Serge Moly, directeur des approvisionnements en lait de Lactalis à l’assemblée générale de l’organisation des producteurs Lactalis de L’Orne (OPLO), jeudi dernier, le président, Max Vié, a demandé des explications à l’entreprise. 

Moins de crispation
“Les indicateurs sont là pour vous aider à payer le lait à sa juste valeur”, a aussi rappelé Anne-Marie Denis, adhérente de
l’OPLO et présidente de la FDSEA de l’Orne. A l’issue de l’assemblée générale, Max Vié reconnaît néanmoins que “- prix du lait aidant- les relations avec l’entreprise se sont améliorées, avec un dialogue moins crispé que lors de l’assemblée générale de 2013. Mais reste un grain de sable dans les rouages ! Le non-respect des contrats pour 2013 (- 6 €/1 000 l suivant les indicateurs). Que chacun suive ses engagements !”.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

JA 61
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs est en place
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs de l’Orne est en place depuis mardi 19 avril 2022, pour la mandature 2022-2024. L’…
De 50 t à 0 t de tourteau de colza
Il fut un temps où Damien Odienne achetait 50 tonnes de tourteau de colza par an pour compléter la ration de ses laitières et…
fromage AOP Normandie - Livarot
Fromage AOP de Normandie : il faut sauver le colonel
Depuis quelques années, le livarot peine à séduire les consommateurs. La production du fromage aux cinq laîches ne cesse de…
Région politique agricole
La Région Normandie dévoile sa politique agricole 2023-2027
Les élus prévoient un programme co-construit avec la profession, simplifié, d’un montant de 60 millions d’euros par an. Les…
Agrial, ferme grandeur nature
Agrial lance sa Ferme grandeur nature en juin
La coopérative agricole Agrial a décidé d’ouvrir les portes de deux fermes adhérentes lors d’un nouvel événement intitulé : Ferme…
FDSEA 50, conférence de presse
La souveraineté alimentaire prend du plomb dans l’aile
La FDSEA de la Manche ne veut pas jouer les oiseaux de mauvais augure mais prévient déjà que, pour certains produits comme la…
Publicité