Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les retraités s'inquiètent de leur retraite

Lors de l'assemblée générale de la section départementale des anciens exploitants (SDEA) de la Manche, le président Gérard Bédouin, a rappelé la mobilisation de la section en faveur d'une revalorisation de la retraite et de l'inquiétude face à la hausse de la CSG.

© SB

L'assemblée générale est loin d'être une simple restitution du dernier voyage. Bien au contraire. Le président, Gérard Bédouin, nouvellement élu en mars dernier à la suite de Marcel Jeanne, n'a pas dévié son chemin. Pour cet ancien vice-président de la FDSEA de la Manche et responsable départemental et régional de la section lait, l'engagement syndical reste intact. Il est là pour défendre les retraités agricoles du département. C'est sa mission depuis qu'il est élu à la tête de la section. Pour lui, « adhérer à la SDAE, c'est faire preuve de syndicalisme, mais c'est aussi défendre les intérêts de la profession, entretenir une convivialité, bénéficier de la carte moisson, avoir accès aux services de la FDSEA... » débute Gérard Bédouin qui compte bien faire entendre la voix de ses adhérents.

Calculer sur 25 ans
« Certes, nous prenons acte des décisions du gouvernement » comme la fin des injustices du système de retraite, garder le départ de l'âge de la retraite, augmenter le minimum vieillesse, la prise en charge à 100 % des lunettes et des prothèses auditives et dentaires d'ici 2022.... « Mais à quelle sauce serons-nous mangés?» s'interroge le nouveau président. Son souhait est d'être traité de la même manière que les autres catégories socio professionnelles. « On ne demande pas que notre retraite soit calculée sur les six derniers mois de notre activité (ndlr : régime des fonctionnaires) mais sur les 25 dernières années. Cela améliorerait sans aucun doute le niveau de nos retraites, » complète-t-il.

Une équité
C'est un des éléments de la motion votée à l'unanimité de la section nationale. Une motion qui comprend de nombreux autres points. Les retraités demandent à ce que leur pension atteigne 85 % du Smic. Pour eux, la revalorisation doit être financée grâce à la solidarité nationale et non grâce à la retraite complémentaire obligatoire (RCO). Ils s'insurgent contre la fiscalisation de la majoration de 10 % des pensions des retraités ayant eu au moins trois enfants, exigent le relèvement du revenu fiscal de référence, et le rétablissement de la demi-part fiscale supplémentaire pour les veuves, veufs et invalides.

Autres points
Réunions. Comme l'année dernière, les réunions sur la transmission du patrimoine ont rencontré un succès, la SDAE va poursuivre les rencontres en décembre prochain sur le thème cette fois-ci d'actualité à savoir « Le prélèvement à la source et la CSG, quels impacts pour nous retraités », avec le concours d'un juriste de la FDSEA.
Transmission. Pour Gérard Bédouin, actifs et retraités agricoles forment une même famille. « On a travaillé, on a investi dans nos outils pour pouvoir les transmettre à des jeunes » relève-t-il. Certaines exploitations vont à l'agrandissement » reconnaît-il. Mais il est conscient que de nouvelles relations sont à construire pour que les transmissions se déroulent le mieux possible. « Même retraités, l'avenir de l'agriculture ne nous laisse pas indifférents » assure-t-il devant les représentants des JA et responsables de la FDSEA.
Mutuelle. Depuis le 1er janvier 2016, les exploitants retraités peuvent bénéficier d'une mutuelle de groupe grâce au protocole d'accord signé entre la FDSEA et Groupama. Un accord qui est à nouveau renouvelé. En 2017, 123 contrats ont été souscrits dont 19 par de nouveaux adhérents. La majorité concerne des personnes âgées de plus de 68 ans.
Voyages. Si au mois de mai dernier, un groupe est parti une semaine à la découverte de l'Alsace, le Pays Basque est pressenti pour la prochaine destination. Une commission a d'ailleurs été créée pour définir et organiser les sorties. Un déplacement à l'étranger, par exemple en Pologne, est en réflexion.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité