Aller au contenu principal

A Fervaches
Les scies ne faiblissent pas

Stabulations, bâtiments de stockage, mais aussi maisons, l’entreprise CPL surfe sur le bois depuis sa création en 1962 et n’entend pas s’arrêter en si bon chemin.

© EC

Le bois, tout le monde connaît et notamment les agriculteurs qui n’hésitent plus à valoriser leurs tailles de haies à travers la filière “plaquettes”. Ce matériau est aussi, à plus grande échelle, utilisé par des entreprises pour la construction de bâtiments agricoles. La semaine dernière, CPL ouvrait les portes de son site de Fervaches, repris en 2011, non loin de Tessy sur Vire, pour mettre en exergue la qualité de ses réalisations.

40 du chiffre d’affaires
Christian Piquet, PDG de la société, va droit au but. “En Normandie, nous sommes la région qui utilise le plus de bois pour les constructions agricoles”. Du coup, sur les deux sites CPL (Fervaches et Bayeux), cela tronçonne, découpe ou dégauchit à longueur de journée sans temps mort. “Les stabulations et le stockage représentent environ 40 de notre chiffre d’affaires. En fait, nous construisons tout type de bâtiment en traditionnel ou lamellé-collé”. De son côté, le directeur du site de Fervaches, Christophe Play, indique, “nous travaillons de concert avec les techniciens agricoles comme Yves Françoise, responsable service bâtiments à la CDA 50 pour prendre en compte les dernières innovations, notamment en matière de confort animal. La priorité, c’est d’avoir un logement pour les laitières ou encore les veaux bien ventilés mais secs”. CPL Bois développe une démarche intéressante concernant l’intégralité du cycle de fabrication de ses bâtiments. “Notre objectif est de mieux produire en réduisant l’impact environnemental. Le bois a un sacré avantage : il capte naturellement le CO2 et le stocke”.

Main-d’œuvre locale
Lors de ces portes ouvertes, organisées en partenariat avec la Chambre d’agriculture de la Manche, Élevance, SM3, AGRIAL, ACTIS et ABC Isolations, les visiteurs ont pu suivre le parcours du bois brut jusqu’à l’achèvement des tronçons qui seront acheminés à proximité ou parfois vers des destinations plus lointaines comme les îles du Pacifique. “Notre fierté ? Une main-d’œuvre locale que nous formons et gardons car elle a un savoir-faire sans pareil”.
Les bois utilisés sont parfois importés (résineux) ou de souche locale, à l’instar du chêne pour les poteaux de stabulation. Outre la partie purement agricole, CPL Bois monte en puissance dans la fabrication des maisons. “Même si le marché de la construction immobilière se porte moins bien qu’il y a quelques années, les maisons en bois sont en constante progression. Nous gagnons régulièrement des parts de marchés”. Le bois aujourd’hui est un marché très convoité. “Avec la relance de la construction aux USA, les prix augmentent pour les résineux, mais aussi les chênes au niveau français ; ce sont des arbres très demandés par les Chinois”.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Eleveur laitier à bout de souffle : il s'en est sorti et il témoigne
Marcel, 35 ans, s’est installé en Gaec en 2009, dans le bocage ornais. Entre les investissements, l’installation d’une troisième…
panneaux solaires
Soleil 14, ou le cadastre solaire pour tomber dans le bon panneau
Soleil 14 est portée par le Syndicat départemental d’énergies du Calvados et les 16 intercommunalités du département. La…
500 ch en bord de mer
Vincent Michel, ferme de la Saline dans le Calvados, a commandé avant l’été, le Fendt Vario 1050. Il est arrivé dans la cour de…
coopération laitière, négociations commerciales
La coopération laitière lance une alerte
Dans le bras de fer commercial opposant distribution et transformation qui doit trouver son épilogue avant le 1er mars 2022, la…
Littoral Normand Déleg Génisses
Déleg Génisses : un service à la hauteur des attentes et en devenir
Un peu plus d’un an après son lancement par Littoral Normand, retour bilanciel sur Déleg Génisses, un service de délégation d’…
RENCONTRE FILIERE PORCINE FRSEA NORMANDIE
La production porcine à l’heure de la loi Egalim 2
Egalim 2, fin de la castration, crise du porc… les sujets n’ont pas manqué pour animer la réunion organisée par la FRSEA de…
Publicité