Aller au contenu principal

Fruits et Légumes
Les techniques bio plus attractives

Les Journées Techniques Fruits et Légumes bio se sont tenues les 3 et 4 décembre.

Les Journées Techniques Fruits et Légumes bio organisées par l’ITAB, le Groupement de Recherche en Agriculture Biologique et le Groupement Régional d’Agriculture Biologique, et accueillies par le Conseil régional Biologique de Basse-Normandie les 3 et 4 décembre, ont accueilli un public de professionnels nombreux et intéressés venus de toute la France. En effet, 130 personnes ont participé à la 1ère journée qui faisait le point sur les produits phytopharmaceutiques utilisables en bio et qui présentait l’impact de l’agriculture sur le changement climatique et surtout l’impact de ce réchauffement climatique sur l’agriculture.
3 visites
L’après-midi les participants ont pu choisir l’une des 3 visites chez des producteurs bio de la région :
- production de pommes à couteaux chez Jean-Yves Fillâtre dans la Baie du Mont Saint Michel
- production légumière chez Thierry De Pierrepont à Lessay
- maraîchage en circuits courts chez Cédric Levallois à Cahagnes
Au cours de ces visites, au-delà des aspects techniques, les producteurs ont insisté sur la demande toujours croissante de leurs clients et sur leur impossibilité de la satisfaire quel que soit le mode de commercialisation choisi. Globalement tous les participants ont été impressionnés par la maîtrise technique de ces producteurs bas-normands qui ont choisi l’agriculture biologique et qui ont développé un vrai savoir-faire dans le cadre d’un cahier des charges strict.
Lors de la deuxième journée, 150 personnes ont participé aux ateliers thématiques en parallèle: circuits longs et comment concilier le cahier des charges de la grande distribution et celui de l’agriculture biologique ; circuits courts et comment planifier sa production pour la vente en panier.
L’après-midi les ateliers se sont organisés par filières. L’atelier arboriculture a fait le point sur les avancées techniques concernant la maîtrise de la tavelure, du puceron cendré et du carpocapse, problématique montante dans la région. L’atelier maraîchage a présenté les derniers résultats des travaux sur l’optimisation du travail du sol ainsi que la protection contre la mouche de la carotte et la maîtrise du mildiou de la pomme de terre, deux thèmes particulièrement attendus par les producteurs de la région.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

TUBERCULOSE BOVINE
Tuberculose bovine : quatre cas confirmés dans le Calvados
Le Groupement de défense sanitaire confirme, ce mardi 23 février 2020, la détection de quatre cas de tuberculose bovine. Plus de…
Un liniculteur utopiste
Depuis 2017, l’association Lin et Chanvre bio (LCBio) déploie des essais de chanvre en Normandie. Un des objectifs est de créer…
Graindorge, bâtiments de la future fromagerie
Graindorge mise sur le camembert AOP fermier et bio
La fromagerie Le Clos de Beaumoncel est en cours de finalisation à Camembert (61). Fruit d’un partenariat entre E. Graindorge et…
ETA GIFFARD - EPANDAGE
Terra Variant 585 cherche hectares où s’épandre
À l’automne, Denis Giffard, entrepreneur de travaux agricoles à Tournebu (14), a troqué l’une de ses arracheuses intégrales à…
ORNE - CERTIFICATION HVE
HVE : le label met un pied dans l’Orne
La Chambre d’agriculture de Normandie a invité les agriculteurs à s’informer sur le label HVE au cours de trois réunions dans l’…
Le GDS 14 élit son nouveau président
Lors de son assemblée générale, le Groupement départemental sanitaire du Calvados a renouvelé son bureau. Alain Legentil,…
Publicité