Aller au contenu principal
Font Size

Point moisson du 6 juillet
L’hétérogénéité des orges se confirme

Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Les pluies du week-end dernier ont stoppé l’avancement des orges mais le soleil de cette semaine laisse entrevoir les premières collectes de colza.

Moisson orges
© TG

Jean-Hugues Colas, responsable achat collecte Agrial
« Selon les secteurs, 10 et 45 % des orges sont moissonnées. La moisson a commencé précocement, mais elle s’étale un peu dans le temps à cause de la météo. Les rendements sont de l’ordre de la moyenne quinquennale : environ 70 quintaux par hectare. Les PS sont bons, autour de 66 et 67 kg/hL. Quelques parcelles de colza ont été entamées, mais le vrai démarrage devrait avoir lieu en fin de semaine, avec l’amélioration des conditions climatiques. »

François Parret, responsable régional Basse-Normandie des Établissements Lepicard Agriculture

« La récolte a repris timidement en fin de semaine dernière puis elle a été arrêtée par la pluie du week-end. Près de 50 % des orges sont rentrées pour notre région de collecte. Les rendements sont de plus en plus hétérogènes, ils varient de 60 à 90 q/ha, selon les types de sols et les secteurs plus ou moins arrosés au printemps. Les PS tournent autour de 60 à 66 kg/hL, la fourchette s’élargit aussi. Les premiers colzas et les premiers blés devraient rentrer cette semaine avec le retour du soleil. Nous constatons que la moisson cette année va être précoce car nous avançons en même temps que des régions comme le Loiret. »

Alain Datin, directeur D2N
« Nous avons collecté 10 % des orges dans le sud de la Manche et de Caen, dans le secteur de Falaise. Les PS sont de 65 kg/hL en moyenne. En qualité, nous retrouvons les chiffres de l’année dernière. La tendance, assez moyenne des rendements, se confirme, avec des résultats 15 à 20 % inférieurs à ceux de 2019. Ils restent très hétérogènes selon les secteurs, entre 40 et 85 q/ha. Cette semaine, nous devrions attaquer la grosse partie des orges et même démarrer les colzas. »

Florian Baloche, président directeur Appro Vert

« Pour le moment, les avancées ne sont pas encore très significatives. Le secteur de Crocy-Falaise a collecté 50 % des orges, nous y voyons plus clair. Idem dans le secteur de Mortagne-au-Perche et Bazoches-sur-Hoëne. La qualité est satisfaisante, les PS tournent autour de 64-65 kg/hL. Nous observons quelques chutes de PS liées à des problèmes de barbillons. Les rendements sont compris entre 50 et 80 q/ha. Ils sont globalement décevants car en dessous de nos attentes. Le secteur d’Argentan a à peine commencé. Celui de Ronai est plus tardif encore. Nous devrions collecter les premiers colzas à la fin de la semaine et peut-être commencer les blés la semaine prochaine. »

A la Coopérative de Creully, la moisson n’a pas encore démarré à date du 6 juillet.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité