Aller au contenu principal

Elevage
L’identification électronique des bovins

Des enregistrements plus rapides, des données plus fiables, une gestion de troupeau plus efficace...

Initialement destinée à mieux assurer la traçabilité des animaux en Europe, l’identification électronique peut faciliter le suivi des troupeaux par les éleveurs. Ces boucles électroniques peuvent être utilisées à la place des boucles actuelles pour faire fonctionner des automates ou systèmes de lecture électronique en place dans les élevages.

Principe de l’identification électronique
La boucle électronique est un moyen officiel d’identification, dont l’utilisation est laissée au libre choix de l’éleveur.La lecture électronique repose sur la communication entre une boucle d’identification et un appareil de lecture (fixe ou portable) (schéma).S’équiper en boucles électroniques pour bovins
Ces boucles électroniques sont disponibles auprès de votre service identification. Sur la région déjà 294 élevages les utilisent au quotidien.2 technologies : FDX ou HDX et lorsque l’on parle de FULL ISO, l’automate est capable de lire les 2 technologies.Lorsque vous décidez d’identifier électroniquement votre cheptel, il est recommandé de réaliser une étude de faisabilité. 
Votre service identification et votre concessionnaire sont là pour vous aider dans cette démarche.
Quelques questions sont à se poser en amont de votre projet :
- Quelle technologie choisir ? FDX, HDX ?
- Où positionner le lecteur ? (la boucle électronique officielle est toujours posée dans l’oreille gauche).
- Ma pince et mon pointeau sont-ils adaptés pour la pose de ces boucles ?
- Etc...
A l’issue de cette première étape, vous pouvez commander vos boucles électroniques :
- toutes les naissances doivent être bouclées avec une boucle électronique y compris pour les animaux pour lesquels l’identification électronique ne présente pas d’intérêt sur votre exploitation ;
- les animaux adultes peuvent être rebouclés électroniquement pour faire fonctionner votre automate (DAC, assistant de traitre, système de pesée ou tri des animaux).

A quel coût ?
Les boucles d’identification officielles électroniques coûtent 1 € à 1,50 € de plus que les boucles conventionnelles qui sont utilisées aujourd’hui.

Vous avez des questions, un projet ?
Contactez votre service indentification (encadré). Avec vous, il réalisera un premier diagnostic de votre installation et vous accompagnera dans votre projet.Contacts
- Calvados : AICC : 02 31 46 84 40.
- Manche : AIAM : 02 33 06 49 25.
- Orne : EdE 61 : 02 33 31 48 24.
- Haute-Normandie : ARICHN : 02 55 12 14 30.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité