Aller au contenu principal
Font Size

Dimanche à l'abbaye de Montebourg
Limousine : confrontation Manche-Calvados

Après les succès de ces deux départements, à Paris et Quimper, les éleveurs vont se mesurer dans une lutte amicale, dès 13 h 30 à l'Abbaye de Montebourg.

Roland Hamelin, Sébastien Jacqueline et Loïc Chauvet (technicien races allaitantes) assurent qu’il y aura du spectacle dimanche prochain à l’Abbaye de Montebourg.
Roland Hamelin, Sébastien Jacqueline et Loïc Chauvet (technicien races allaitantes) assurent qu’il y aura du spectacle dimanche prochain à l’Abbaye de Montebourg.
© E.C.
Après l’interrégional de Quimper, le week-end dernier, les Manchois ont la cote ! Il est vrai que “Vainqueur”, appartenant à Sébastien Jacqueline (Auvers)s’est classé meilleur animal du concours. 12 sections Ce bi-départemental (Manche/Calvados) va donc réunir une quarantaine d’animaux provenant d’une vingtaine d’élevages. Le jugement de la douzaine de sections débutera vers 13 h 30 dans l’enceinte de l’Abbaye de Montebourg. L’occasion de mieux connaître cet établissement puisque cette même journée se déroulent les portes ouvertes. De leur côté, Roland Hamelin, président du syndicat “Limousine”, éleveur à Jobourg, et Sébastein Jacqueline, président du pôle allaitant estiment que ce concours est un atout pour l’élevage départemental. “Grâce à l’élevage d’Étienne Aubert (Calvados), nous aurons un taureau qui a “fait” Paris”. Bref, pour les amateurs de vaches allaitantes, c’est la journée à ne pas manquer d’autant plus que la Limousine en Manche, et bien on en manque ! “Les débouchés sont nombreux pour ceux qui veulent se lancer, c’est simple on arrive plus à fournir les abattoirs”. Reste que tout doit se faire dans l’ordre en structurant la profession. “Les jeunes éleveurs doivent aller vers des filières spécialisées permettant de bonnes valorisations”. Une ombre au tableau, “en engraissement, il y a beaucoup d’aides, alors qu’en races allaitantes, nous n’avons rien ou presque”. Un paramètre qui a son importance lorsque l’on sait que pour débuter en Limousine, le capital minimum est de 200 000 euros. Quant au cliché réducteur de la race (sauvage et petite), Sébastien Jacqueline et Roland Hamelin le balayent d’une phrase. “Le vainqueur de Quimper pesait 1280 kilos pour 1,68 m au garrot à moins de 27 mois”. Dimanche prochain, ce sera la fête de la Limousine, une occasion à ne pas manquer pour les futurs producteur ou... consommateurs puisqu’une tombola est organisé par “Manche Limousine, au profit des élèves de BEPA; plusieurs côtes de boeuf et rôti, ainsi que de nombreux lots seront à gagner.Liste des participants : - Jean-Pierre Anne (Saint Cyr, Manche) - Étienne Aubert (St Gatien des Bois, Calvados) - Marie Cottebrune (Le Vretot, Manche) - Bruno Duval (La Graverie, Calvado) - Élevage Enzo (Tierceville, Calvados) - Ferme de l’Abbaye (Montebourg, Manche) - Gaec de l’Allière (Burcey, Calvados) - Lionel Guérard (Domjean, Manche) - Sébastien Jacqueline (Auvers, Manche) - Marie-Christine Hamelin (Jobourg, Manche) - Jean-Marc Laumonnier (Marigny, Manche) - Alexandre Hélaine (Le Mesnilbus, Manche) - Françoise Lechevallier (Gratot, Manche) - Erick Lengronne (Coutances, Manche) - Denis Leroy (Cerisy la Forêt, Manche) - Clotilde Levasseur (Canapville, Calvados) - Dominique Mahier (Gonneville, Manche) - Scea Fauvel (Coutances, Manche).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité