Aller au contenu principal

Lin : une méthode pour évaluer le risque d'altises

Les semis de lin fibre sont en cours et le premier risque à maitriser pour la culture est celui des altises. Dès que la température dépasse 15°C, les altises s’activent et se reproduisent (une seule génération par an). L’observation à la parcelle doit être fréquente (tous les 3 jours minimum).

Méthode à découvrir en vidéo.
Méthode à découvrir en vidéo.
© vm

Le raisonnement de la lutte contre les altises sur les lins se fait par l’observation au champ :
- DETECTION de la présence à l’échelle du territoire avec des cuvettes jaunes,
- COMPTAGE des altises à l’échelle de la parcelle à l’aide d’une feuille A4 verte.
Un faible nombre d’individus présents ne nécessite pas d’intervention. L’attention envers ce ravageur doit être soutenue entre la levée et le stade du lin à 2 cm.

 

Une méthode de suivi dynamique des populations d’altises en vidéo
Le protocole d’observation mis au point par ARVALIS dans le cadre du projet ALTICONTROLE 2014-2016 consiste d’abord à détecter l’arrivée des altises à l’échelle du territoire avec la pose d’une cuvette jaune. Puis, une fois le début de vol détecté (une centaine d’altises dans la cuvette jaune), une feuille A4 verte permet un suivi dynamique des altises sur la parcelle et le raisonnement de l’intervention. En avril 2016 dans le Calvados, cette méthode a fait l’objet d’une vidéo financée par le plan de communication ECOPHYTO Normandie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
VIDEO. L’opération recyclage de pneus est sur les rails
Depuis mardi 16 et jusqu’à lundi 29 mars, la FDSEA organise une collecte de pneus usagés. Grâce à l’aide financière et matérielle…
Le premier télesco de Camacuma livré en Basse-Normandie
Vendredi 19 mars 2021, Anthony Bayet, président de la Cuma des Salers, à Cricqueville-en-Auge (14), recevait le premier…
Publicité