Aller au contenu principal

A l’Ecurie Guarato (Orne)
L’informatique équine bien en selle

La gestion équine sans obstacle”. Tel est le slogan de la société OCEAN Informatique qui fait son entrée dans le monde du cheval avec o-haras. Un outil modulaire dédié aux éleveurs, étalonniers, entraîneurs, inséminateurs, vétérinaires... Rencontre avec Anne Guarato, une utilisatrice ornaise.

Ecurie Guarato dans l’Orne. Trois sites dans un rayon de 6 kilomètres avec un centre d’entraînement, une station de monte et un centre de débourrage. Une trentaine de chevaux en permanence, 6 étalons et une douzaine de salariés que managent Anne et Sébastien Guarato. L’entreprise se développe et les projets fleurissent. Dans cette montée en puissance, l’équipement informatique dans la gestion au quotidien des différents métiers devient un des éléments-clés de la réussite. Anne et Sébastien ont fait le choix de o-haras.

Traçabilité des actes
Nous avons de plus en plus d’activité. Il nous faut donc être de plus en plus performants”, explique Anne Guarato. Et être plus performant alors que le métier se complexifie suppose des outils de gestion simples dans leur fonctionnement et efficaces au quotidien. “Avec o-haras, j’ai la fiche technique de chaque poulinière, sa généalogie, son historique... Chaque acte est noté au quotidien ce qui m’assure une traçabilité sans faille”, apprécie Anne qui met également en avant “un gain de temps précieux”.
Un argument repris par Marie-Jo, secrétaire comptable. Le logiciel o-haras va jusqu’à la facturation. Un gros plus au sein d’une écurie qui comptabilise de multiples propriétaires avec des contrats de toutes natures. “o-haras nous offre une très grande réactivité et transparence tout en préservant la confidentialité des informations”, soulignent Anne et Marie-Jo. Complet, ce logiciel n’en est pas moins évolutif. “J’aimerai que mon parcellaire soit matérialisé sur l’écran pour que je puisse visualiser géographiquement l’emplacement de chacun des mes chevaux”, suggère par exemple Anne à Jean-Marc Zuinghedau, directeur d’Océan Informatique.

Convivial et intuitif
“L'application o-haras fonctionne sur toutes les plates-formes PC, MAC et LINUX à partir du navigateur gratuit Firefox. Notre autre atout, c’est la force de notre équipe chevronnée, disponible et à l’écoute des problèmatiques des éleveurs”, insiste Jean-Marc Zuinghedau.
Mis au point par l’équipe d’Equin Gestion, O-Haras est un outil informatique entièrement dédié à la filière équine. Sa conception modulaire permet de le personnaliser et de l’adapter à chaque métier : éleveurs, étalonniers, entraîneurs, inséminateurs, Vétérinaires… Assurer le suivi sanitaire, les facturations diverses (pensions, saillies…) et les liaisons comptables, il permet d’être informé en temps réel et de façon sécurisée des résultats d’analyse de chevaux et devenir ainsi un outil décisionnel.
Pour répondre aux exigences réglementaires, une gestion des récoltes de la semence est proposée avec la traçabilité des paillettes et un plan de cuve dynamique.
Le registre de l’élevage, mémoire de la structure, le suivi et la représentation graphique de la rentabilité des chevaux, la gestion de la relation et la fidélisation client , la connexion instantanée à des bases de données nationales et internationales, la valorisation de la carrière du cheval et la possibilité de publier ces informations instantanément sur votre site internet, en font un produit adapté aux professionnels de la filière.

En savoir plus
Groupe Océan Assistance
20, rue du Four
14 790 Fontaine Etoupefour
Tél. 02 31 71 24 42
Fax. 02 31 71 11 30.
Démonstrations du logiciel
à découvrir sur www.o-haras.com

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité