Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Orne
L’OP Lactalis de l’Orne est née : vous pouvez y adhérer

L’Organisation des Producteurs Lactalis de l’Orne est officiellement née le 19 octobre dernier à Briouze. Vous pouvez dès aujourd’hui y adhérer.

Statuts et règlement intérieur ont été votés à l'unanimité.
Statuts et règlement intérieur ont été votés à l'unanimité.
© TG
Dans la course contre la montre qui oppose la stratégie Lactalis (consistant à vouloir faire signer individuellement les contrats) à la volonté de défense collective et de proximité rencontrée sur le terrain, les producteurs de lait ornais ont, le 19 octobre, marqué un point précieux.

Des statuts et un règlement intérieur
Ils étaient un peu plus d’une vingtaine, hier à Briouze, à porter sur les fonds- baptismaux l’autre nouveau-né de la journée. Un accouchement sans douleur avec des statuts et un règlement intérieur adoptés à l’unanimité. Pas vraiment un hasard puisque de nombreuses réunions de concertations et d’échanges avaient précédé cet acte fondateur. Reste qu’il fallait encore transformer les bonnes intentions . C’est chose faite. 
Les statuts doivent encore être déposés en Préfecture et le règlement intérieur validé par une prochaine réunion (27 octobre).

Pour adhérer ou en savoir plus sur l’OP
Du côté du conseil d’administration et son bureau (tous deux provisoires), on souligne que “notre OP est ouverte à tout le monde mais obligatoire pour personne. A chacun, en tant que chef d’entreprise, de prendre ses responsabilités”.
Pour adhérer ou en savoir plus sur l’OP dont le siège social est à la Chambre d’Agriculture, vous pouvez contacter Samuel au 02 33 31 48 81 ou Manon au 02 33 31 49 30. Vous pouvez également envoyer un mail à :
oplactalis.orne@laposte.net

Le conseil d’administration provisoire:
- Putanges : Joël LECOEUR,
- Ménil Hubert en Exmes : Joël NOBUS,
- Sai : Jérôme LEROUX,
- Athis-de-l’Orne : Max VIE,
- Fontenai-sur-Orne :
Sébastien DIVAY,
- Magny-le-Désert :
Olivier MADELEINE,
- Saint-André-de-Messei : Anne Marie DENIS,
- Joué-du-Plain :
Anne Laurence Fleury,
- Château d’Almenèches : Daniel GENISSEL,
- Beauchêne :
Claude JULIENNE,
- Céaucé : Cyril FIAULT,
- Ranes: André HERMAN,
- Mantilly : Laurent BEZIER, 
- La Lande- Patry :
Franck DENIS, 
- Saint-Mars-d’Egrenne : Jacky GILBERT.
Le bureau provisoire :
Président : Max VIE.
Vice-président :
Jérôme LEROUX.
Trésorier : Joël NOBUS.
Secrétaire :
Anne-Laurence FLEURY.
Membre : Jacky GILBERT.
JA appelle à ne pas signer non plus
“En refusant de reconnaître le contrat tripartite (producteurs – OP : organisation de producteurs–laiterie), Lactalis refuse le progrès vers la mise en place d’un véritable partenariat entre les industriels et les producteurs. Jeunes Agriculteurs l’a toujours dit et le répète, la seule contractualisation valable est une contractualisation collective ! Dans l’état actuel des choses, Jeunes Agriculteurs appelle à ne pas signer les nouveaux contrats. Lactalis applique à la lettre le proverbe diviser pour mieux régner”. Jeunes Agriculteurs ne peut pas tolérer un tel comportement de la part d’une entreprise et appelle vivement au dépassement des divisions syndicales sur le terrain ! “Ces divisions ne profitent aujourd’hui qu’aux entreprises et sont dangereuses pour l’ensemble des producteurs.” Les Jeunes Agriculteurs appellent “au regroupement le plus large possible des producteurs pour ne pas laisser de marges de manoeuvre aux entreprises qui voudraient suivre la même démarche que Lactalis !”
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

ELISE HEBERT
« Si je n’essaie pas, je serai déçue »
Anxieuse, mais bosseuse, Élise Hébert, 22 ans, est salariée de l’entreprise de travaux agricoles Vandecandelaère, à Saint-Manvieu…
MARC BUON ET SA FILLE JULIE
Marc revit et fait sa rééducation en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon est…
Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité