Aller au contenu principal

La Normande à la Table des Chefs
L'OS prend la main

L’association « La Normande à la Table des chefs » (LNTC) fait peau neuve à tous les niveaux. Changement de siège social, élargissement dans l’approvisionnement des restaurateurs, et surtout appui logistique de l’Organisme de Sélection de la race. L’OS a donc pris la main, notamment en organisant l’assemblée générale se déroulant à Brécey (Manche), mardi dernier, dans les locaux de La Chaiseronne.

Visite des ateliers de “La Chaiseronne”, où se tenait l’assemblée générale. 220 tonnes de bovins sont transformés chaque année.
Visite des ateliers de “La Chaiseronne”, où se tenait l’assemblée générale. 220 tonnes de bovins sont transformés chaque année.
© ec

Côté producteurs, l’ouverture se fait par la mise en place d’une future grille de paiement. Albéric Vallais, directeur de l’OS, prévient cependant, « nous investissons dans LNTC, en espérant que vous allez devenir une filière très organisée. Soyons clairs, pour être concurrentiel sur le marché, il faut être bon sur le prix et la qualité. Pour bien « tourner, La Normande à la Table des Chefs doit avoir le double d’éleveurs par rapport aux clients, de manière à être en capacité de fournir et d’assurer les volumes ». Et d’enfoncer le clou en citant Carrefour, « lorsque l’on voit leurs filières qualité, elles marchent mieux que des labels. L’OS Normande désormais investit  en temps et en logistique dans LNTC, mais cette filière doit progresser rapidement ».

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Philippe Leprince, directeur de l’OP Bovins d’Agrial : « Transformer la décapitalisation en atout »
En octobre 2022, l’OP Bovins d’Agrial a organisé sa « Journée puissance viande » dans le pays du granit, à Saint-Michel-de-…
Publicité