Aller au contenu principal

La Normande à la Table des Chefs
L'OS prend la main

L’association « La Normande à la Table des chefs » (LNTC) fait peau neuve à tous les niveaux. Changement de siège social, élargissement dans l’approvisionnement des restaurateurs, et surtout appui logistique de l’Organisme de Sélection de la race. L’OS a donc pris la main, notamment en organisant l’assemblée générale se déroulant à Brécey (Manche), mardi dernier, dans les locaux de La Chaiseronne.

Visite des ateliers de “La Chaiseronne”, où se tenait l’assemblée générale. 220 tonnes de bovins sont transformés chaque année.
Visite des ateliers de “La Chaiseronne”, où se tenait l’assemblée générale. 220 tonnes de bovins sont transformés chaque année.
© ec

Côté producteurs, l’ouverture se fait par la mise en place d’une future grille de paiement. Albéric Vallais, directeur de l’OS, prévient cependant, « nous investissons dans LNTC, en espérant que vous allez devenir une filière très organisée. Soyons clairs, pour être concurrentiel sur le marché, il faut être bon sur le prix et la qualité. Pour bien « tourner, La Normande à la Table des Chefs doit avoir le double d’éleveurs par rapport aux clients, de manière à être en capacité de fournir et d’assurer les volumes ». Et d’enfoncer le clou en citant Carrefour, « lorsque l’on voit leurs filières qualité, elles marchent mieux que des labels. L’OS Normande désormais investit  en temps et en logistique dans LNTC, mais cette filière doit progresser rapidement ».

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité