Aller au contenu principal

Luzerne déshydratée : perspectives de développement

Si tout n’est pas parfait pour la luzerne déshydratée, la filière a réussi à stopper la baisse des surfaces, et la réorientation de l’offre lui offre des perspectives plus intéressantes, d’autant plus que la demande française comme internationale est porteuse.

« On tire notre épingle du jeu malgré les cours mondiaux et les prix du lait », a commenté Serge Faller, directeur de Desialis, à l’occasion de la conférence de presse de Coop de France déshydratation dressant le bilan de l’année 2017 pour la luzerne déshydratée, le 6 février. Depuis quelques années, la filière a en effet réussi à compenser la baisse des aides PAC à l’hectare, grâce notamment à une segmentation de l’offre et à un élargissement de la gamme qui ont redonné du revenu aux producteurs. Les outils industriels ont réalisé les investissements nécessaires pour un développement sur le marché de la balle (au détriment des pellets), qui constitue un nouveau débouché. En 2017, 2000 ha supplémentaires ont été emblavés, et la production a atteint 850 000 tonnes, contre 745 000 en 2016, un niveau proche de celui existant avant la baisse des aides.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Prix du lait juillet 2022 : le compte n’y est vraiment pas selon Ludovic Blin
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Mesures de restriction d’eau dans le Calvados
La situation hydrologique et hydrogéologique était déjà défavorable début juillet 2022. L’absence de précipitation ainsi que les…
Moisson 2022 : dernière ligne droite
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 25 …
Coquillages et préjugés : Anaïs, portrait d’une reconvertie
Le Comité régional conchyliculture (CRC) a lancé sa campagne de communication ConchyQuoi en mai 2022 sur les réseaux sociaux. Des…
Moisson 2022 : rapide et en avance
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 18 …
Sécheresse - Prix du lait - FDSEA-JA 50
Sécheresse 2022 : les agriculteurs face à une « situation critique »
La FDSEA et les Jeunes agriculteurs de la Manche ont tiré la sonnette d’alarme, lundi 8 août 2022 à Saint-Lô, sur les difficultés…
Publicité