Aller au contenu principal

Pour le Vendée Globe
« Ma force, c’est de savoir me mettre un coup de pied au cul »

Miranda Merron, 51 ans, prend le départ du Vendée Globe sur le bateau Campagne de France, marque des Maîtres laitiers du Cotentin. Dimanche 8 novembre, elle s’élance pour un tour du monde à la voile en solitaire pendant plus de trois mois, sans escale et sans assistance. Portrait de la skippeuse.

VENDEE GLOBE - MIRANDA MIRON
Dès 2011, la coopérative des Maîtres laitiers du Cotentin sponsorise le tandem anglo-normand Merron-Mabire. Pour le Vendée Globe, le bateau Campagne de France porte aussi les couleurs de la Région Normandie et du Département de la Manche. C’est le seul bateau 100 % normand.
© DR

« Quand je suis fatiguée, quand j’en ai marre de travailler quatorze heures par jour sur mon bateau, je pense aux éleveurs qui traient tous les jours leurs vaches. Et je me lève. » Miranda Merron l’avoue, en souriant : « je suis l’esclave de mon bateau ». Dimanche 8 novembre, la navigatrice anglaise prend le départ de la mythique course autour du monde, en solitaire, sans assistance et sans escale, le Vendée Globe : plus de 44 000 km à la voile, en passant par les trois caps de Bonne Espérance (Afrique du Sud), Leeuwin (Australie) et Horn (Amérique du Sud). Le bateau, un monocoque de 60 pieds (18,28 m), porte les couleurs de Campagne de France, marque des Maîtres laitiers du Cotentin, de la Région Normandie et du Département de la Manche.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité