Aller au contenu principal

Pour le Vendée Globe
« Ma force, c’est de savoir me mettre un coup de pied au cul »

Miranda Merron, 51 ans, prend le départ du Vendée Globe sur le bateau Campagne de France, marque des Maîtres laitiers du Cotentin. Dimanche 8 novembre, elle s’élance pour un tour du monde à la voile en solitaire pendant plus de trois mois, sans escale et sans assistance. Portrait de la skippeuse.

VENDEE GLOBE - MIRANDA MIRON
Dès 2011, la coopérative des Maîtres laitiers du Cotentin sponsorise le tandem anglo-normand Merron-Mabire. Pour le Vendée Globe, le bateau Campagne de France porte aussi les couleurs de la Région Normandie et du Département de la Manche. C’est le seul bateau 100 % normand.
© DR

« Quand je suis fatiguée, quand j’en ai marre de travailler quatorze heures par jour sur mon bateau, je pense aux éleveurs qui traient tous les jours leurs vaches. Et je me lève. » Miranda Merron l’avoue, en souriant : « je suis l’esclave de mon bateau ». Dimanche 8 novembre, la navigatrice anglaise prend le départ de la mythique course autour du monde, en solitaire, sans assistance et sans escale, le Vendée Globe : plus de 44 000 km à la voile, en passant par les trois caps de Bonne Espérance (Afrique du Sud), Leeuwin (Australie) et Horn (Amérique du Sud). Le bateau, un monocoque de 60 pieds (18,28 m), porte les couleurs de Campagne de France, marque des Maîtres laitiers du Cotentin, de la Région Normandie et du Département de la Manche.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
RIP
Un outil d’expression démocratique à l’épreuve de la réalité des élevages
Mercredi 16 septembre, JA 14 a invité les parlementaires du département chez Samuel Biderre, éleveur, entre autres, de veaux de…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
MLC AG
La revanche de la coop sur le grand export
Mardi 8 septembre, les Maîtres Laitiers du Cotentin étaient réunis en assemblée générale. La coopérative annonce la négociation…
Publicité