Aller au contenu principal
Font Size

Made in viande : la filière s'ouvre au grand public

Du 17 au 21 mai, se déroulera la 3e édition des Rencontres Made in viande. En Normandie, différentes exploitations ou entreprises participent à l'opération. L'occasion de mieux comprendre la filière élevage et viande. EVA, abattoir de St-Pierre-sur-Dives, y participe.

L’abattoir EVA situé à Saint-Pierre-sur-Dives (Calvados) ouvre ses portes dans le cadre de l’opération Made in viande conduite par l’interprofession Interbev. (DR)
L’abattoir EVA situé à Saint-Pierre-sur-Dives (Calvados) ouvre ses portes dans le cadre de l’opération Made in viande conduite par l’interprofession Interbev. (DR)
© SB

La filière élevage et viande donne rendez-vous au grand public, du 17 au 21 mai pour les Rencontres Made in viande. Les professionnels ouvrent donc leurs portes pour que les consommateurs puissent découvrir les multiples facettes de la filière. C'est dans cet état d'esprit que les abattoirs EVA ont décidé de participer à l'opération.

16 000 T/an
Abattoir indépendant, EVA emploie plus de 125 personnes sur son site de Saint-Pierre-sur-Dives et Mondeville. L'année dernière, 16 000 tonnes ont été abattues, correspondant à 850 bêtes par semaines. Un chiffre qui correspond à un peu plus de 1 % du tonnage national. « Nous sommes grands parmi les petits, et petits parmi les grands » souligne Emilie Lenotre, responsable qualité chez EVA. Une phrase que se plait à répéter  Henri Demaegt, le président et fondateur d'EVA. Et petit à petit, l'entreprise grignote des parts de marchés pour résister à la concurrence. Certes, les crises bovines n'ont pas été simples à gérer. « Il faut faire attention et rester vigilant », assure la jeune femme.

Montrer le savoir-faire
Le 17 mai prochain, l'entreprise ouvrira donc ses portes le matin. « On le fait déjà avec nos clients, les écoles, les familles de notre personnel » précise Emilie Lenotre, ou encore lors de la journée de l'industrie. Pour Made in viande, la participation était comme une évidence. « Nous voulons ouvrir au grand public, montrer notre savoir-faire ». Alors, les visiteurs de cette opération pourront visiter l'atelier de découpe de viande bovine. Et des vidéos leur permettront de prendre conscience des autres postes de travail, non visible le jour J en raison des conditions sanitaires à respecter.

Une filière qui recrute
Cette opération vise aussi à valoriser le personnel. « C'est un secteur en tension. Nous sommes toujours à la recherche de personnes, de profils divers parce que l'entreprise propose une multitude de métiers » indique Emilie Lenotre. Et bien souvent les personnes qui entrent dans l'entreprise se forment sur le tas « parce qu'il n'y a pas d'école. Nous sommes prêts à former, à encadrer ». Alors cette opération pourrait prendre la forme d'un premier contact d'un futur recrutement.


Opération transparence
La filière espère également conduire une opération de transparence. « Il s'agit d'une opération de communication sur la réalité du monde de l'élevage et de la viande » explique Yves Quilichini, d'Interbev (interprofession régionale). « On ouvre les portes parce que nous n'avons rien à cacher. Nous sommes fiers de nos métiers. Et tous les aspects seront évoqués comme l'environnement, la santé ou encore le bien-être animal » assure le responsable de l'interprofession. Et pour avoir un aperçu de l'atelier d'abattage de EVA, une vidéo sera projetée afin de « montrer ce qui se passe au sein de notre abattoir » indique Emilie Lenotre.
Rendez-vous à partir du 17 mai dans différentes structures de la filière

Les Rencontres Made in viande
EVA SA
ZI les abattoirs, 14170 Saint-Pierre sur Dives.
Visite de l'atelier de découpe de viande bovine.
Visite : le 17 mai, de 9 h 30 à 11 h.
Sur réservations auprès de Emilie Lenotre au 02 31 42 64 00.

SCEA Vallemont
Route de Bayeux, 14490 Vaubadon.
Visite de l'exploitation (complet).
Visite : le 19 mai de 09 h 30 à 12 h.

Elevage Vaubadon
Route de Saint-Lô, 14 490 Vaubadon.
Visite de l'exploitation (complet)
Visite le 19 mai de 14 h à 16 h.

Les éleveurs de la Charentonne
Rue des anciens abattoirs, 61230 Gacé.
Visite de l’atelier de découpe et de transformation de viande bovine, ovine, porcine et de volaille.
Visite le 17 mai de 11 h à 13 h.
Réservations auprès de Virginie Mercier au 02 33 35 23 25.

Auchan
Avenue de la Banque à Genets, 50470 La Glacerie.
Visite le 20 mai de 10 h à 12 h.
Visite sans réservation.

EARL Elevage du Theil
Le Theil, 50370 St-Georges de Livoye.
Visite de l'elevage de vaches allaitantes de race Limousine.
Visite le 20 mai et le 21 mai de 10 h à 18 h.
Sans réservation.

SAS Lombardie
Boucherie et triperie artisanales.
17 rue Amiral Tourville, 50230 Agon-Coutainville.
Visite le 20 mai de 11 h à 13 h.
Sans réservation.

Laboratoire de l’Institut de l’élevage,
service qualité des viandes
Route d’Epinay, 14310 Villers-Bocage.
Présentation de l’Institut de l’Elevage et des filières viandes.
Visite le 17 mai de 9 h à 12 h.
Complet.

Gaec des Manets
Les Manets, 61250 Semalle.
Elevage bovin allaitant (races Limousine, Salers et Charolaise) et station de méthanisation sur site.
Visite les 20 mai de 14 h à 17 h et le 21 mai de 10 h à 17 h.
Réservations au 02 33 77 16 98.

Ferme d’Athis
Route de Thury-Harcourt, 14110 Louvigny.
Visite de l’élevage de vaches allaitantes.
Visite le 17 mai de 14 h à 17 h.
Sans réservation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité