Aller au contenu principal

Maïs fourrage : déjà les premiers chantiers de récolte dans les situations les plus en avance

Arvalis – Institut du végétal propose la troisième carte des dates prévisionnelles de début des récoltes des maïs fourrage établie le 6 août 2018.

© Météo-France - Arvalis-Institut du Végétal

Après celle qui a été diffusée il y a 15 jours, elle ajuste, par région, la période possible de début des chantiers de récolte. L’objectif est de sensibiliser éleveurs, Cuma et entreprises de travaux agricoles de l’avancement de la maturité des maïs pour déclencher les chantiers de récolte à temps. C’est d’ailleurs imminent pour les régions vraiment les plus en avance.

Comment est construite la carte ?
Pour chaque « région », les experts d’Arvalis ont défini le groupe de précocité dominant et la date médiane des semis en 2018. Avec les données de températures de l’année en cours et les données statistiques sur les semaines à venir, il est possible de prévoir une période à laquelle le stade de récolte sera atteint. Cette prévision est régulièrement mise à jour pour prendre en compte le climat de l’année. Afin d’étaler la période de chantier, et pour éviter les récoltes tardives à taux de matière sèche trop élevé, la carte propose une période de début de récolte par région.

Ne pas se faire dépasser par la maturité des plantes
La période de début de récolte figurant sur la carte correspond aux maïs les plus avancés de chaque région. Par rapport à la précédente, elle prend en compte les températures relevées depuis le 20 juillet. A cause des fortes températures sur la France depuis cette date, les périodes de début de chantier proposées sont avancées de 2 à 7 jours par rapport à la carte du 20 juillet. Les premières récoltes sont en cours dans les régions les plus avancées, souvent touchées par le déficit de pluviométrie.
La plage optimale de récolte des maïs fourrage se situe entre 31 et 35 % de matière sèche plante entière. La période à laquelle ce stade est atteint est fonction du groupe de précocité de l’hybride cultivé, de sa date de semis et des conditions climatiques. Le suivi des sommes de températures depuis le semis, ou depuis la floraison femelle (sortie des soies), permet de prédire la période optimale de récolte.
Aujourd’hui, quelle que soit la situation de la parcelle, il revient à chaque éleveur de vérifier la maturité de ses maïs par les méthodes habituelles (observation des grains). Les chantiers se déroulant sur environ un mois, Arvalis recommande de commencer les récoltes suffisamment tôt (dans le calendrier) pour ne pas les finir à des taux de matière sèche trop élevés.

Maïs en stress hydrique : quand faut-il ensiler ?
Le déficit de pluie qui accompagne les fortes températures actuelles accélère l’évolution de la plante en provoquant un desséchement précoce de la partie « tiges + feuilles », et ce au détriment du remplissage des grains. La décision d’ensiler les maïs les plus touchés par la sécheresse est délicate à prendre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

circulation engins agricoles
Il manque 50 cm pour la circulation des engins agricoles
La circulation des tracteurs et autres engins agricoles en zones périurbaines ou en cœur de bourg devient de plus en plus…
Aurélie Cauchard au Meilleur pâtissier
Aurélie Cauchard sélectionnée au Meilleur pâtissier
Agricultrice à Savigny (centre Manche), Aurélie Cauchard est montée à Paris pour tenter une nouvelle aventure. Elle sera dès ce…
Éric Hatteville, Philippe Marie et Ludovic Blin, respectivement responsables lait pour les FDSEA 61, 14 et 50/région.
« La situation des producteurs de lait est alarmante »
La FRSEA de Normandie a convié la presse, lundi 20 septembre 2021, dans l’exploitation de Thomas Pelletier et Philippe Marie,…
Visite Xavier Bertrand - 61
Xavier Bertrand prend les agriculteurs aux tripes
Le président des Hauts-de-France a rencontré une poignée d’agriculteurs samedi 9 octobre 2021 à la foire Saint-Denis à Montilly-…
association Cultures partagées
Le monde agricole soutient les jardins amateurs
L’association Cultures partagées, créée par Agrial, le Crédit agricole de Normandie et la Safer de Normandie, a financé l’achat d…
Jalma en copropriété du Gaec de la Bissonnière (72) et du Gaec Lahaye (14) devient la championne adulte et la réserve de la grande championne.
La Manche s’impose sur les podiums du Space
Le Space à Rennes reste un lieu prisé par les professionnels de l’agriculture, les éleveurs et les délégations étrangères. Une…
Publicité