Aller au contenu principal

Maïs fourrage : prévoir ses chantiers de récolte

En Normandie, les floraisons des maïs ont été observées entre le 25 juillet et le 5 août, la plupart des maïs sont encore au stade grain laiteux. Un mois après la floraison, une observation du remplissage des grains dans les parcelles est nécessaire afin d’anticiper la date de récolte.

© ARVALIS-INSTITUT DU VEGETAL

Il faut surveiller l’apparition de la lentille vitreuse au sommet du grain pour prévoir la date de récolte. Dans la grande région Normandie, les dates prévisionnelles de récolte à 32% MS Plante entière indiquent pour les parcelles semées mi-avril  des premiers chantiers d’ensilage dans la dernière décade de septembre.


Observer le grain et l’état du maïs pour prévoir la date de récolte

Environ un mois après la floraison, une première visite dans les parcelles est nécessaire pour refaire un point sur le stade des cultures et recaler la date prévisionnelle de récolte, à partir de l’observation des plantes et des épis. L’observation doit être répétée plusieurs fois sur des plantes à l’intérieur de la parcelle. A l’apparition de la lentille vitreuse sur la majorité des grains, on se situe autour de 25-26 % de MS plante entière pour des maïs à bon gabarit, encore bien verts, cas général cette année. Dès l’apparition de ce stade, il reste 6 à 7 points de MS à gagner et il faut 120 à 150 degrés pour (base 6) pour atteindre 32 à 33 % MS dans la plante entière. Selon les périodes et les régions, il est possible de prévoir la date de récolte dans les 12 à 18 jours dans ce cas.Aujourd’hui, les observations des grains de maïs en Normandie sur les premiers semis et les variétés les plus précoces indiquent un début de remplissage. Les grains commencent à jaunir mais sans détecter l’apparition de lentilles vitreuses au sommet.

Stade optimal d’ensilage

Le stade optimal de récolte du maïs fourrage se situe aux alentours de 32-33% de matière sèche plante entière. Il s’agit d’un compromis entre le grain, dont la maturité évolue en fonction des sommes de températures, et la partie tige+feuilles, dont le taux de M.S. est relativement stable et évolue en fonction de l'alimentation hydrique de la parcelle.

Prévision des dates d’ensilage

A partir des dates de semis et de floraison, il est possible de calculer la date prévisionnelle du stade 32-33% de MS. En effet il faut entre 550 et 650°j base 6°C, selon les précocités, pour atteindre le stade 32%MS depuis la floraison. Ce calcul se fait en combinant les données météo observées, prévisionnelles à 8 jours puis médianes pour prévoir la date du stade. Selon le scénario climatique des semaines à venir, ces dates prévisionnelles de récolte pourront être avancées (semaines chaudes et/ou déficit de pluviométrie) ou retardées (semaines fraîches, pluviométrie excédentaire).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
Publicité