Aller au contenu principal
Font Size

Culture
Maïs fourrage : variétés conseillées en 2009

La réussite de la culture du maïs ensilage exige une bonne maîtrise de l'itinéraire cultural : préparation du sol, fumure, semis, protection de la culture,… Mais elle commence d'abord par un bon choix variétal. La variété constitue en effet un maillon cultural important qu'il ne faut surtout pas négliger.

Les principaux critères du choix variétal
Les critères à prendre en compte dans le choix variétal sont :
- La précocité
L'objectif est d'ensiler un maïs suffisamment mûr faisant au moins 32 % de matière sèche plante entière. A ce stade, le rendement maximal est atteint, le fourrage se conserve bien, et il est bien consommé, ce qui assure de bonnes performances zootechniques. Il est donc important de bien connaître la précocité des variétés de maïs fourrage si on veut dans une situation donnée produire un ensilage de qualité.
- La résistance à la verse
Un maïs versé est toujours un handicap : c'est une récolte plus difficile avec pannes et pertes de fourrage au champ. Il existe de plus en plus des variétés résistantes à la verse permettant de réduire ce risque en situation sensible.
- Le rendement
Le rendement d'une variété est jugé non pas sur le vert, mais sur la matière sèche. En situation favorable, les variétés tardives sont plus productives car elles peuvent exprimer leur potentiel. Par contre, en situation plus difficile une variété précoce est préférable car l'ensilage sera de meilleure qualité.
- La valeur alimentaire
Les variétés nouvelles et récentes de maïs fourrage sont maintenant toutes indexées sur la valeur énergétique. C'est un critère important puisque le maïs fourrage est destiné à l'alimen-tation des bovins. Cependant, la prise en compte de ce critère intervient en dernier, après les critères culturaux pour départager des variétés semblables. Cette année, un nouveau critère est disponible dans le dépliant des variétés de maïs fourrage en Normandie: la dMOna (digestibilité de la partie non amidon) qui exprime la digestibilité des tiges et feuilles. Ce critère permet d’affiner encore le choix. Par exemple, pour une même valeur UFL, une variété avec une valeur dMOna plus élevée aura une teneur en amidon plus faible. Cela peut être intéressant si on souhaite limiter la teneur en amidon de la ration des vaches laitières pour limiter les risques de subacidose, notamment en cas d’apports complémentaires de céréales.

Les variétés sont indexées dans la région
Après avoir subi les épreuves d'inscription au catalogue français, les variétés sont ensuite observées dans un réseau de parcelles expérimentales. L'objectif de ce réseau initié et conduit en toute indépendance par les Chambres d'agriculture de la région en partenariat avec Arvalis, est de préciser le comportement des nouvelles variétés de maïs. Ce travail commun aboutit à l'indexation des variétés de maïs fourrage.
Plus de 160 variétés sont ainsi référencées. Ce référentiel unique constitue un support précieux et unique pour choisir en toute connaissance de cause les variétés les plus intéressantes.
Le nouveau dépliant est disponible, vous pouvez l'obtenir en contactant votre conseiller agronome :
- Jean Derenne à Mortain :
02 33 91 21 06 ;
- Cyrille Loiseau à Valognes :
02 33 95 46 05
- Nathalie Dilly à Saint-Lô :
02 33 06 45 04/
Ou le consulter sur le site internet de la Chambre d'agriculture : www.manche.chambagri.fr


Nathalie  DILLY
Chambre d’Agriculture de la Manche
ndilly@manche.chambagri.fr
www.manche.chambagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité