Aller au contenu principal
Font Size

Maïs semé pour le Festival de la Terre

Le semis de la vitrine d’essai maïs est effectif. Une vingtaine de personnes, jeunes agriculteurs et fournisseurs, était sur le terrain de Arnaud Chapdelaine, président des JA du canton Saint-Pois/Brécey.

© SB

Dans moins de trois mois, le Festival de la terre et de la ruralité se déroulera à Saint-Maur-des-Bois, près de Villedieu-les-Poëles. Ce dimanche 4 septembre, les jeunes agriculteurs de la Manche seront à pied d’œuvre pour que la manifestation qui accueille plus de 10 000 personnes, soit un nouveau succès.
D’ores et déjà, les JA des cantons de Saint-Pois/Brécey s’organisent. Lundi dernier, ils étaient sur une parcelle de Arnaud Chapdelaine, agriculteur à Saint-Maur-des-Bois, et à la tête des JA du canton. Au programme, le semis de la vitrine d’essai maïs. C’est par cette entrée que les visiteurs seront accueillis. « C’est notre allée de bienvenue », souligne Emilie Le Brun, animatrice du réseau.
Dans le champ, se trouvaient plusieurs semoirs, les jeunes agriculteurs et les semenciers. « Ils sont huit à avoir fourni la semence », indique Jean-François Dorenlor, vice-président en charge du Festival. Cet espace constitue une véritable vitrine des différentes variétés de maïs. Et le jour J, les fournisseurs seront présents pour être au contact des visiteurs.

Un terrain de 20 ha
La vitrine essai maïs n’est juste qu’une petite partie du Festival qui s’étendra sur une vingtaine d’hectares dont 7 ha de parkings. Une surface nécessaire pour accueillir l’ensemble des animations. Le programme débutera dès 10 h 30 avec la messe en plein air célébrée pour la seconde année consécutive par Monseigneur Le Boulc’h. Suivra la restauration et le top départ des animations à partir de 13 h 30.  Démonstration de 4L cross, balade en calèche, baptême de quad, pôle enfant avec structures gonflables, atelier de maquillage, exposition de matériels agricoles neufs et occasions, mini-ferme, village des OPA... Du côté des animaux, le Festival sera le support du concours d’arrondissement. Quant au concours régional des ovins, il revient pour la seconde année. Cette nouvelle édition accueillera également la finale du concours régional de labours. « Elle tourne dans les cinq départements, et cette année c’est chez nous », indique Emilie Le Brun. Alors, la surface nécessaire est d’autant plus importante. Mais c’est sur les terres de Arnaud Chapdelaine qu’elle a été trouvée dans sa globalité. Parallèlement à l’ensemble des animations, un marché du terroir sera organisé. Ouvert aux producteurs  locaux, c’est une occasion de faire valoir le savoir-faire. « Il ne faut pas hésiter à se faire connaître. Les emplacements sont gratuits pour les producteurs issus des deux cantons », précise l’animatrice. Rendez-vous le 4 septembre à Saint-Maur-des-Bois.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité