Aller au contenu principal

A Maltot (14) : la promotion du bœuf tout un dimanche

La 16e édition de Bœuf en fête se déroule ce dimanche 31 mai au Château de Maltot. Une occasion de rencontrer tous les acteurs de la filière agricole. Une initiative portée par la MFR de Maltot.

© DR

Depuis 2000, Bœuf en fête est devenu un rendez-vous incontournable de l'agriculture du Calvados. L'origine remonte à la crise de la "vache folle". Cette crise entraînait "beaucoup d'interrogations de la part du consommateur vis-à-vis des producteurs de viande" se rappelle Georges Laignel, directeur de la Maison familiale rurale de Maltot, organisateur de l'événement. Sur l'initiative d'un formateur et des jeunes, la manifestation a vu le jour. "La majorité des consommateurs ne connaissait pas la réalité de la production bovine de notre région et encore moins celle de la production de viande bovine" poursuit Georges Laignel.

10 000 personnes attendues
Avec le concours des syndicats de race (charolais, limousin, blonde d'Aquitaine, et Bovins croissance), Bœuf en fête a su séduire de plus en plus de visiteurs. L'année dernière pas moins de 10 000 personnes ont franchi les portes du château de Maltot pour découvrir "une vraie vitrine de l'agriculture sans miroir déformant" persiste le directeur.

Tous les acteurs
Au fil des années, le machinisme a rejoint la manifestation. "On a voulu développer pour permettre au grand public de rencontrer tous les acteurs de la filière" explique Georges Laignel.
Le monde agricole a connu différentes crises.
Celle de la grippe aviaire a permis de mettre l'accent sur la production avicole. La crise du lait ou la crise porcine ont également conduit les organisateurs à communiquer avec différents partenaires.
Au final, cette manifestation regroupe tous les acteurs de l'agriculture du département : filières animales, filières végétales, organismes para-agricoles, matériel agricole. "Le fil conducteur reste la traçabilité des produits et la qualité des productions" insiste Georges Laignel. "Un visiteur doit pouvoir appréhender les productions, soit de la naissance à la valorisation des produits et du semis à la récolte pour les productions végétales" poursuit le directeur de la MFR.
Une dimension régionale
Chaque année, la manifestation prend de l'essor. Et pour 2015, à la veille de réunification de la Normandie, l'agriculture prendra une dimension régionale avec un éclairage des réalités des autres départements. Une dimension qui devrait s'amplifier au fil des années. La ferme normande sera là pour en être le témoin.

Du bœuf jusque dans l'assiette
Si chaque filière présentera un parcours pour permettre aux visiteurs de comprendre les réalités agricoles, ils pourront également déguster de bons produits. Le midi pas moins de 1 500 repas à base d'entrecôtes sont servis, grâce à l'investissement de Bovins croissance, le syndicat des bouchers et les bénévoles. "C'est un peu à l'aveugle" reconnaît Georges Laignel. Pas moins de 50 jeunes et parents sont sollicités qui assurent la préparation et le service sous la houlette du chef cuisinier de la MFR. Ce dernier, tenant aussi un point info sur la restauration en collectivité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité